Archives/TC Media Près de 300 personnes s'étaient réunies en décembre dernier pour assister à la consultation publique sur le projet.

Le projet de règlement visant à interdire l’installation de nouveaux lieux de culte sur les artères commerciales à Outremont «limite et viole les droits de toutes les communautés religieuses du Québec», selon la communauté juive hassidique de l’arrondissement.

Les élues d’Outremont ont voté en majorité lundi soir pour aller de l’avant avec leur projet en ouvrant deux registres concernant les avenues Laurier Ouest et Bernard.

Abraham Ekstein, membre de la communauté juive orthodoxe, soutient que cette décision va à l’encontre de la liberté des cultes protégée par les Chartes canadienne et québécoise des droits et libertés.

«Nous sommes tous très inquiets et en colère. Le conseil d’Outremont a décidé d’aller de l’avant sans consulter l’ensemble des citoyens sous prétexte de revitaliser les artères commerciales. Pourtant, aucune étude n’a été réalisée pour soutenir cette assertion», a-t-il affirmé en entrevue à TC Media.

Le référendum qui pourrait résulter de l’ouverture des registres n’est pour lui qu’une manière de diviser davantage la population.

«C’est un moyen de tourner les voisins les uns contre les autres, se désole-t-il. Nous avons plusieurs solutions à proposer. Mais les élus doivent accepter de s’asseoir avec nous. Un référendum est la voie de la majorité, mais la charte des droits n’est pas déterminée par la majorité.»

M. Ekstein s’indigne également de l’abandon pour une durée indéterminée du projet de changement de zonage pour la zone C-6, bordée par les avenues Hutchison, Van Horne et la voie ferrée au nord. Cette dernière aurait pu être ouverte à l’aménagement de nouveaux lieux de culte, «la seule voie de sortie» à la situation actuelle.

«Les adresses de certains signataires n’étaient pas dans les zones contiguës et le zonage n’était pas parfaitement défini, a expliqué la conseillère Jacqueline Gremaud. Mais on ne peut se contenter de bloquer les lieux de culte sur les artères sans aucune alternative. Nous reprendrons le dossier, je l’espère avant l’automne.»

La communauté juive orthodoxe d’Outremont demande au maire de Montréal Denis Coderre de se prononcer contre la résolution des élues de l’arrondissement. Au moment de mettre sous presse, il a été impossible de rejoindre M. Coderre.

Le projet en dates

4 novembre 2015 – Outremont présente un avis de motion pour interdire les lieux de culte sur les artères commerciales.

7 décembre 2015 – Les élues votent en faveur du projet de règlement

Décembre 2015 – La communauté hassidique fait parvenir une mise en demeure à l’arrondissement d’Outremont.

6 février 2016 – L’arrondissement reçoit une quinzaine de demandes pour entamer un processus référendaire concernant le règlement sur les lieux de culte.

22 février 2016 – Le conseil d’Outremont vote pour l’ouverture de deux registres concernant les avenues Laurier Ouest et Bernard, un premier pas vers un référendum.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!