Collaboration spéciale La nouvelle façade du centre récréatif qui devrait voir le jour à l’automne 2017.

Dans les cartons depuis 2009, les rénovations majeures au Centre récréatif Édouard-Rivet (CRER) de Montréal-Est viennent de franchir une nouvelle étape. La ville a octroyé un premier contrat pour ce projet de plus de 17 M$ qui devrait se réaliser d’ici l’automne 2017.

Le CRER a besoin d’une mise aux normes «considérable», selon les explications de Francine McKenna, directrice des communications de la ville de Montréal-Est.

«Presque tout est à rénover. De la ventilation aux systèmes de chauffage, en passant par les systèmes servant à la piscine et à la patinoire, l’électricité et la plomberie, le toit et la fenestration», énumère-t-elle, avant d’ajouter que l’apparence de la bâtisse sera modifiée tout en respectant la structure du bâtiment original.

Les chantiers se succèderont, mais le calendrier des travaux a été établi de façon à ce que le centre soit toujours ouvert.

La piscine sera la première installation à être rénovée, suivie des salles et de l’aréna.

Le centre récréatif sera également agrandi du côté ouest afin d’abriter le nouveau système de réfrigération de l’aréna. Deux vestiaires seront alors ajoutés. Une salle de réunion est également prévue au deuxième étage.

Opposition au projet d’agrandissement
D’un montant de 13,4 M$, ce premier contrat a été accordé par les élus à la firme K. F Construction lors de la séance extraordinaire du conseil de ville du 27 juillet dernier.

Deux conseillers ont alors voté contre l’octroi du contrat.

Sylvie Dauphinais, conseillère du district 3, dénonce un manque de communication de la part des autres élus «qui ne l’ont pas informé» des projets d’agrandissement du CRER.

«Je suis pour les rénovations, mais je ne suis pas d’accord d’agrandir pour le fun, pour qu’une équipe de hockey s’en serve alors que ce seront les citoyens qui vont débourser», dit-elle.

Yan Major, élu lors de l’élection partielle du printemps dernier, explique ne pas souhaiter «bloquer» le projet dans son ensemble, mais plutôt vouloir contester l’agrandissement de l’aréna.

«Je savais qu’on allait l’adopter. Je l’ai fait en guise de protestation, car je considère que ce n’est pas nécessaire. Je n’ai pas eu assez d’information qui me permet de croire qu’on doit investir de l’argent pour agrandir l’aréna.»

Robert Coutu, maire de la ville, explique que l’agrandissement est «nécessaire» pour des questions de sécurité.

«C’était une exigence afin qu’on puisse changer le système de réfrigération de l’aréna. Tant qu’à agrandir, nous avons décidé d’optimiser les espaces en nous offrant plus de place. Les autres élus ont droit à leur opinion, mais il ne faut pas oublier que ces sont des espaces auxquels tous les citoyens auront accès. Tout sport confondu, pas juste le hockey», affirme M. Coutu.

Les travaux devraient commencer d’ici la mi-août.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!