Afin de notamment lutter contre les «déserts alimentaires» de l’arrondissement, l’Éco de la Pointe-aux-Prairies (Ecopap) souhaite aménager un jardin collectif dans Pointe-aux-Trembles, comme il l’a fait dans Rivière-des-Prairies.

«On a évalué nos besoins, et là, on attend des réponses. Ça avance bien, mais il reste encore de gros morceaux à officialiser» comme le site du futur jardin, indique le directeur de l’Ecopap, Mathieu Graveline.

Le projet dans Pointe-aux-Trembles est décrit comme un lieu de formation, de transmission de savoirs et de saine alimentation, qui pourrait, entre autres, aider à lutter contre les «déserts alimentaires», ces secteurs où les résidents ont peu ou pas accès à des aliments frais et santé à distance de marche.

La ville de Montréal-Est et l’arrondissement Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles, deuxième plus vaste à Montréal, comptent de grandes et nombreuses zones où l’accès à des fruits et légumes frais à 500 m est nul, selon la plus récente étude sur le sujet publiée par la Direction de santé publique de Montréal en 2013.

«Avec des jardins, on fait partie de la solution, même si on ne règle pas le problème. On tente aussi de vendre le concept de production locale, d’accès à des fruits et légumes frais, à proximité.»
– Mathieu Graveline

Les Jardins Skawanoti
L’Ecopap vend et distribue déjà des légumes et des fines herbes depuis 2013 avec ses Jardins Skawanoti, un projet de maraichage urbain situé sur le terrain du Cégep Marie-Victorin.


À ce sujet:


Le jardin à Pointe-aux-Trembles pourrait avoir un modèle d’affaires similaire, mais amélioré, avance M. Graveline.«Nous avons l’expérience qu’il faut maintenant pour aller plus vite. Nous ne répéterons pas les erreurs faites à Marie-Victorin. Nous cherchons entre autres un terrain plus accessible pour la population», explique le directeur de l’Ecopap.

Le projet de jardin collectif dans Pointe-aux-Trembles a récemment été soumis au concours d’entrepreneuriat et d’innovation L’Est innove, dont les résultats de la deuxième phase sont attendus.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!