Gracieuseté Une affichette de Lande sur la friche ferroviaire de Pointe-aux-Trembles.

Les candidats de Projet Montréal et d’Équipe Denis Coderre dans Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles s’engagent à nouveau à transformer une partie de l’ancienne emprise du Canadien National (CN) en parc linéaire.

Les candidats des deux partis assurent que l’idée, qui flotte depuis plusieurs années, se concrétisera d’ici 2021 s’ils sont portés au pouvoir le 5 novembre prochain.

Chantal Rouleau

«Ce terrain-là ne peut pas et ne doit pas rester tel quel», a tranché la mairesse sortante et candidate à sa réélection Chantal Rouleau, quelques jours après le dévoilement de sa plateforme électorale.

Mme Rouleau soutient avoir entamé des discussions avec l’Agence métropolitaine de transport (AMT) au sujet de l’ancienne voie ferrée en 2010. L’endroit était dans la mire de promoteurs immobiliers après la suspension du projet de voies réservées Via-Bus de l’Est en 2005.

Depuis juin dernier, l’AMT est remplacée par deux instances, dont le Réseau de transport métropolitain (RTM). La mairesse sortante «a hâte» de reprendre les pourparlers avec le RTM, cette fois dans le but d’aménager une «voie plantée» universellement accessible de 4,25 km comprenant piste cyclable, verdissement et espaces d’exposition.

«On a prévu 200 000$ pour des études et de l’aménagement dans notre PTI de 2015, mais le changement de gouvernance a stoppé les discussions. Il fallait attendre la mise en place des nouvelles administrations et de leurs mandats», a expliqué Mme Rouleau.

«C’est clair que ça se fait dans le prochain mandat, et on va travailler avec les citoyens comme on l’a fait avec Sherbrooke, Gouin, la Place-du-Village, le Vieux-Pointe-aux-Trembles.»
– Chantal Rouleau

En 2016, des étudiants de l’Université de Montréal et de l’Université McGill ont imaginé divers concepts pour l’aménagement de la friche.

L’administration Rouleau entend s’en inspirer et a même déjà prévu un montant «substantiel» pour le projet dans son prochain budget, indique Mme Rouleau.

Récupération, selon Projet Montréal
Quatre ans après avoir évoqué l’idée de créer un parc linéaire, un candidat de Projet Montréal se dit «bien heureux» et «flatté» de voir ses rivaux d’Équipe Denis Coderre faire de même.

Tomy-Richard Leboeuf-McGregor

«Contrairement à Chantal Rouleau et à mon adversaire Suzanne Décarie  »qui tente d’être réélue conseillère de ville du secteur Pointe-aux-Trembles », je n’ai pas l’intention de promettre ce projet sur plusieurs élections, car il est essentiel afin de régler plusieurs autres problèmes à Pointe-aux-Trembles», a déclaré sur Facebook Tomy-Richard Leboeuf-McGregor.

«Je m’engage à ce que mon équipe l’aménage dès notre premier mandat», a ajouté celui dont le parti annonçait l’idée dans un communiqué diffusé en octobre 2013.

«Si un jour j’ai l’intention de mettre dans mes engagements les idées de mes adversaires, j’aurai la décence de leur donner au moins le crédit de l’idée originale.»
– Tomy-Richard Leboeuf-McGregor

Des citoyens et diverses organisations à but non lucratif se mobilisent aussi pour trouver un usage public à la friche ferroviaire de Pointe-aux-Trembles.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!