Maxime Boisvert Les trois complices, Simon-Fréchette Daoust, Jade Bruneau et Louis-Charles Sylvestre, veulent développer un lien avec les Pointeliers.

Le Théatre de l’Œil Ouvert, qui a récemment obtenu une résidence à la Maison de la Culture Pointe-aux-Trembles, compte bien s’enraciner dans le quartier et créer un sentiment d’appartenance auprès des citoyens. Pour y parvenir, il veut proposer des projets variés, contemporains et, surtout, accessibles à tous. Lever de rideau dès cet automne!

Lorsque les comédiens Jade Bruneau et Simon-Fréchette Daoust ont emménagé à Pointe-aux-Trembles, il y a un peu plus d’an an, ils ont eu une révélation. « Il y a eu une magie, on a rencontré des gens extraordinaires ici, raconte Jade Bruneau, directrice générale et membre fondatrice de l’Oeil Ouvert. On a décidé de prendre ça à bras le corps, et de mettre de l’énergie et du temps à développer un réseau culturel ici, avec des projets qui parlent des gens d’ici. Comme Michel Tremblay avec le Plateau, mais inspiré des gens de la Pointe! »

Du talent à revendre

Au couple s’ajoute l’auteur et comédien Louis-Charles Sylvestre, « un trio tissé serré depuis 15 ans », qui s’entourent régulièrement de divers collaborateurs. Bien que nouvellement établie dans le secteur, la troupe n’en est pas à ses premières créations. Citons entre autres Couples, l’expérience, présenté pour la première fois au Théatre Lachapelle en 2011, et qui cumule depuis les succès autant critiques que populaires.

Les membres fondateurs de la troupe récoltent également des succès individuels. Simon-Fréchette Daoust, dévoilé au grand public pour son rôle du journaliste Jonathan Cinq-Mars dans populaire série L’auberge du chien noir, a récemment tenu la vedette dans la comédie musicale Fame, et incarne actuellement Claude Léveillée dans le spectacle hommage Salut Claude!, présentée au Théâtre de la Marjolaine D’Eastman.

Jade Bruneau donne présentement vie au personnage de Desneiges Verette, dans la comédie musicale Les Belles-sœurs de Michel-Tremblay, mis en scène par René Richard-Cyr.  On a récemment pu l’apprécier dans série télé Fatale Station et dans les comédies musicales à succès Grease et Demain matin, Montréal m’attend.

Louis-Charles Sylvestre est de son côté surtout connu comme auteur jeunesse, avec la série mettant en vedette Nicolas Noël – le vrai Père Noël! – , où il tient également le rôle Grésille le lutin, qui s’est vue récompensée du Félix de l’album/dvd de l’année jeunesse au gala de l’ADISQ 2015.

Une créativité en ébullition

Prochain événement au programme : une soirée bénéfice à la Maison de la Culture de Pointe-aux-Trembles, qui réunira une quinzaine d’artistes sur scène en plus des membres de la troupe le 21 septembre. « C’est un gros spectacle qui mélangera théâtre, chanson, poésie, danse, musique et humour, explique Jade Bruneau. On fait de demandes de subventions, mais notre survie dépend des gens qui vont venir nous voir, qui vont nous appuyer, et des compagnies d’ici, qui vont vouloir investir dans la culture ici. » Les artistes invités seront dévoilés bientôt.

Leur prochaine création, la pièce de théâtre Polo, sera présentée le 19 octobre et s’adresse aux jeunes de 10 à 13 ans. Une première pour le groupe, qui s’adresse habituellement davantage aux 30-40 ans.  « C’est l’histoire d’un petite garçon qui a perdu son père et qui part à sa recherche dans un monde fantastique, raconte Mme Bruneau. On parle de famille reconstituée, de résilience, d’abandon, de dépression; des sujets sombres, difficiles à aborder avec des enfants, mais notre angle est très lumineux.  » Le texte est de Louis-Charles Sylvestre et Gabrielle Fontaine, la nouvelle Passe-Carreau, y tiendra le rôle de la sœur du héros.

La troupe a également récemment présenté leur premier court métrage, Dolorès, au Cinéma du Parc. «  C’est un volet qu’on développe, ajoute celle qui en assuré la réalisation. Nous aimerions organiser un visionnement de Dolorès à Pointe-aux-Trembles! »

Jade Bruneau s’emballe. « On veut organiser quelque chose de gros l’an prochain, on a trop d’idées! Festival, théâtre d’été, j’ai trop de projet pour le Belvédère aussi! »

L’équipe espère pouvoir un jour avoir pignon sur rue. « On aimerait acheter un lieu, et s’installer ici. Avoir notre salle à Pointe-aux-Trembles! Bref, j’aimerais que l’on soit partout, que le monde nous connaisse comme LA compagnie de spectacle du coin, qui fait du théâtre, du cinéma, de la musique… On est peut-être naïf, mais on y croit! »

À constater l’énergie et la volonté de la directrice du groupe,  il est facile d’y croire aussi. Bienvenue à Pointe-aux-Trembles!

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!