Amélie Gamache/Avenir de l'Est Les membres du C.A. et de la direction posent devant la nouvelle Maison des jeunes Desjardins de Pointe-aux-Trembles : Josée Lafrenière (administratrice), Marie-Josée Gobeil (directrice générale), Suzanne Bernard (vice-présidente), Sylvain Tremblay (administrateur), Jean-François OKane (administrateur) et Pierre Roy (président)

Le ruban rouge a été coupé pour inaugurer la nouvelle Maison des jeunes Desjardins de Pointe-aux-Trembles, sur le site adjacent à l’aréna Rodrigue-Gilbert. L’établissement ouvrira officiellement ses portes aux jeunes de 12 à 17 ans dès le 18 janvier prochain.

L’ambiance était festive lors de la cérémonie d’inauguration qui s’est déroulée le lundi 17 décembre, en présence de représentants de multiples organismes communautaires et économiques et de plusieurs élus, dont la mairesse d’arrondissement nouvellement élue, Caroline Bourgeois, et la ministre responsable de la région de Montréal, Chantal Rouleau.

« Mon premier mot, en rentrant, c’est wow! » s’est exclamé le conseiller d’arrondissement du district de Pointe-aux-Trembles, Gilles Déziel, qui s’est dit convaincu que les jeunes allaient rapidement s’approprier l’endroit, où l’on retrouve déjà une cuisine fonctionnelle, un grand salon avec télévision, un jeu de soccer sur table et des bureaux.

D’une superficie de 2000 pieds carrés, le bâtiment est construit à partir de conteneurs maritimes colorés, gracieusement offerts et modifiés par la firme GT Group.  Les choix architecturaux tiennent compte des recommandations émises par des jeunes lors de consultations réalisées en 2015.

L’idée d’intégrer des conteneurs maritimes était celle de l’ancienne mairesse de l’arrondissement, Chantal Rouleau. « Nous voulions faire un rappel au fleuve, explique Ron Rayside, associé principal de la firme d’architectes Rayside Labossière, qui a conçu les plans. C’est pourquoi nous avons aussi fait des fenêtres rondes, en forme de hublot. »

Le site a été choisi pour son emplacement stratégique, tout près de l’aréna, d’un skate park, d’une piste d’athlétisme et de terrains de soccer, de baseball et de tennis. En plus d’être plus facilement accessible en transport en commun, la nouvelle Maison des jeunes est située tout près de l’École secondaire Daniel-Johnson.

Fin prête à recevoir
La fin des travaux a d’abord été évoquée pour le printemps 2018, puis prévue pour le mois d’octobre. Le léger retard est en partie dû à des délais avec la Commission des services électriques de Montréal pour les raccordements électriques, maintenant achevés.

Seuls l’aménagement paysager et la terrasse extérieure, qui se trouvera à l’arrière de la bâtisse, restent maintenant à faire, et devraient être complétés au début de l’été prochain.

« Nous nous sommes fait prendre par l’hiver hâtif et les premières bordées de neige pour terminer l’extérieur, mais tout le reste est prêt. Je suis très heureux de cet exceptionnel travail d’équipe », se réjouit Pierre Roy, président du conseil d’administration de la Maison des Jeunes.

D’ici l’ouverture, Marie-Josée Gobeil, directrice générale, s’affairera à peaufiner la programmation qui offrira des activités sportives de toutes sortes, ainsi que des ateliers et des activités culturelles. La programmation complète sera bientôt disponible sur la page Facebook de l’organisme et sera distribuée dans les écoles secondaires entre le 7 et le 18 janvier prochain.

« Nous aurons aussi des activités de persévérance scolaire deux après-midis par semaine, en partenariat avec Je Réussis, ajoute-t-elle. Je nous vois comme un lieu complémentaire à l’école, où nous aidons les jeunes à se responsabiliser, et être plus à l’aise dans leurs interactions sociales. »

Mme Gobeil sera à la tête d’une équipe qui comptera à terme sept ou huit employés, dont un coordonnateur aux activités, deux intervenants à temps plein, et des animateurs à temps partiel.

Un PPP inédit
Le projet a été rendu possible grâce à un financement de 500 000$, réparti sur 10 ans, de la Caisse Populaire Desjardins de Pointe-aux-Trembles, sa plus grosse contribution en 75 ans d’histoire. L’arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles a également investi 300 000$ dans le projet.

Les travaux représentent un investissement de près de 1M$; le montage financier a été complété par des dons de plusieurs contributeurs, dont la famille Provencher, l’affinerie CCR et la Fondation des gens d’affaires et des industries de la Pointe-de-l’Île.

« Nous avons réussi à établir un partenariat public-privé exceptionnel, a déclaré Chantal Rouleau. C’est un travail de collaboration significatif, une démonstration de la solidarité qu’il y a dans le secteur. »

Par ailleurs, l’arrondissement continuera à verser annuellement une contribution de près de 200 000$ pour la réalisation d’activités physiques, sportives, culturelles et de loisirs, et ce, pour les neuf prochaines années, avec une indexation de 2 % par année.

L’arrondissement a accordé à la Maison des jeunes un bail de 20 ans pour le terrain où se dresse le nouvel édifice. La Corporation Maison des jeunes de Pointe-aux-Trembles sera toutefois la propriétaire du bâtiment, qui devrait accueillir 12 800 adolescents par année, soit une hausse de 54 % par rapport à 2016.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!