Le transport est un «enjeu majeur» dans l’est de Montréal, a martelé Valérie Plante, cheffe de Projet Montréal, lors de sa tournée pré-électorale des 19 arrondissements de la métropole.

De passage dans les secteurs de Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles et Montréal-Nord, la candidate à la mairie de Montréal a souligné que le transport en commun est une condition essentielle au développement économique.

«Une population qui est mobile, c’est une population qui réussit à travailler plus facilement, à avoir des opportunités de travail», détaille Valérie Plante.

Elle en a profité pour réitérer la proposition de son parti d’ajouter une «ligne rose» au réseau du métro, qui relierait la station Bonaventure, au centre-ville, et le Cégep Marie-Victorin, à Rivière-des-Prairies, en traversant Ahuntsic et Montréal-Nord.

«Ça s’inscrit dans une responsabilité sociale de venir donner de l’oxygène à des quartiers qui sont plus enclavés», explique Valérie Plante.

Elle a également souligné qu’il est impératif de créer de nouveaux circuits d’autobus dans les quartiers de l’est de Montréal, même si l’achalandage y est moindre que dans les quartiers centraux.

«Il va y avoir des lignes moins rentables, mais ce n’est pas grave, nous allons les faire pareil. C’est le rôle de la STM et de la ville», estime la cheffe de Projet Montréal qui poursuivra sa tournée préélectorale des 19 arrondissements, en voiture, en autobus, en métro, en vélo et à pied.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!