Collaboration spéciale Le projet vise la rue Notre-Dame, entre le parc du Vieux-Moulin, jusqu’au parc Neuville-sur-Vanne, ainsi que le boulevard Saint-Jean-Baptiste entre la rue Victoria et la rue Notre-Dame.

Les peupliers faux-trembles seront à l’honneur dans le quartier grâce au projet d’aménagement en design urbain du Vieux-Pointe-aux-Trembles. Plusieurs types d’installations inspirées de ces arbres habilleront les rues et parcs de ce secteur à compter de cet été.

Le contrat de 326 300 $ octroyé à la firme Arthier Construction inclut la fabrication et l’aménagement des installations et du mobilier urbain.

Le projet qui s’inscrit dans le cadre du plan de revitalisation du Vieux-Pointe-aux-Trembles, vise à créer une «signature particulière» pour ce secteur de l’arrondissement, selon les explications de Lyne Duranceau, responsable du dossier.

«Le but est de donner une identité à ce secteur et de créer une ambiance différente afin de capter l’attention des passants. Le nom de ce quartier rend hommage aux peupliers faux-trembles très populaires dans la région, alors nous croyons que cela fait partie de l’identité et du patrimoine de ces lieux», dit-elle.

Les installations
Design PATQuatre types d’installations seront implantées sur le territoire visé par le projet, soit sur la rue Notre-Dame entre la 1ère Avenue et le boulevard du Tricentenaire, sur la place du Village ainsi que sur le boulevard Saint-Jean-Baptiste.

«Il y aura du marquage au sol sur plusieurs trottoirs, ainsi qu’à trois traverses piétonnes sur la rue Notre-Dame. Nous voulons créer un effet d’onde, car les peupliers faux-trembles sont reconnus pour avoir des feuilles qui bougent facilement et font du bruit avec le vent», signale Mme Duranceau.

Des installations aériennes seront également implantées sur les lampadaires du secteur afin d’animer le parcours des automobilistes et des piétons qui traversent le quartier.

«Il y aura des tiges en métal de différentes longueurs qui seront ornementées avec des pastilles rondes, qui représenteront les feuilles. Ces feuilles prendront une couleur orangée l’automne afin de suivre la saison.»

Des jardins de tiges verticales seront installés aux entrées des parcs Doris-Lussier et Neuville-sur-Vanne ainsi que dans deux barquettes à la Place du Village.

«Ces installations auront pour but d’agrémenter ces endroits et de ponctuer le parcours. Ce sera fait avec des matériels très résistants alors les gens pourront se promener entre les tiges si tel est leur souhait», indique la chargée de projet.

Finalement, des bancs seront installés à des endroits stratégiques le long du trottoir sur la rue Notre-Dame et autour des jardins de tiges dans les deux parcs.

Une installation permanente
Mme Duranceau explique que les installations auront une durée de vie d’environ 10 ans.

«Elles agiront comme éléments transitoires jusqu’au jour où la réfection de la rue Notre-Dame sera réalisée par la ville-centre ce qui n’est pas prévu bientôt», dit la chargée de projet.

Elle ajoute que ce concept a été présenté aux commerçants ainsi qu’aux citoyens faisant partie des comités d’urbanisme du secteur.

«Nous avons tenu compte de ce que l’on avait à nous dire et nous avons travaillé en gardant cela en tête.»

Les travaux d’installation du mobilier devraient se terminer vers la mi-août.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!