Collaboration spéciale Des nouvelles glissades d'eau vont être mises en place au début de l'année 2017.

L’arrondissement RDP-PAT vient de lancer un appel d’offres qui prend fin le 10 octobre pour remplacer cette structure qui était jugée dangereuse par des experts de la Ville-centre. Plusieurs fissures, qui ne pouvaient être réparées, apparaissaient sur ces glissades précédemment installées.

Les travaux devraient ensuite débuter avant l’hiver et durer quatre mois, explique l’administration qui évoque une réouverture dans la foulée, «au début de l’année 2017.»

Durant cette période, le centre aquatique restera ouvert. «La zone de travaux sera sécurisée. Tout sera mis en œuvre pour maintenir le service et les activités du centre dans un environnement sécuritaire», précise le service de communication de l’arrondissement.

«On veut encourager les saines habitudes de vie et améliorer la qualité de vie des citoyens en optimisant les installations sportives», assure Nathalie Pierre-Antoine, conseillère dans le district de Rivière-des-Prairies.

Une baisse de revenus depuis 2013
La mise en place de ces nouvelles glissades d’eau devrait permettre au centre aquatique de générer de nouveaux revenus.

Alors que la fréquentation annuelle de l’établissement s’est maintenue en 2015 autour de 70 000 visiteurs, les revenus ont baissé de moitié, passant de 23 200$ en 2013 à 12 185$ l’an passé.

Selon l’arrondissement, cette diminution s’expliquerait par une diminution du nombre de visiteurs non-résidents de RDP-PAT. Durant cette même périodes, les réservations des camps de jour, provenant de l’extérieur de l’arrondissement, on également diminué, passant de 193 groupes à 56 de 2013 à 2015.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus