Photo gracieuseté Le nouvel entrepôt, situé sur Henri-Bourrassa Est sera en fonction en 2018

L’entreprise XTL Transport s’apprête à constuire un entrepôt de 335 000 pieds carrés sur le boulevard Henri-Bourrassa Est, un investissement majeur de 30 M$.

Cette nouvelle installation, qui sera en fonction en 2018, permettra la création de 35 emplois directs. «Le nouvel entrepôt nous permet d’avoir une plus grande capacité de stockage, notamment avec une hauteur claire de 32 pieds plutôt que 26 ou 28», indique Geneviève Gagnon, présidente.

XTL Transport est un joueur majeur dans le domaine de l’entreposage et la distribution de marchandises qui transitent par camions et par trains, dont environ 50% est destinée à l’exportation par bateau. L’entreprise offre aussi des solutions de distribution clé en main, c’est-à-dire la préparation de commandes ou l’emballage par exemple, à sa clientèle au pays.

En plus de ses entrepôts, dont un à Toronto, elle possède une flotte de 400 camions. 65% de l’activité commerciale est la réception et l’envoi de produits issus de l’industrie du bois et des pâtes et papiers, mais elle œuvre dans divers secteurs comme l’alimentaire, les cosmétiques, les produits de quincaillerie, etc.

«Cet investissement nous permettra de diversifier nos activités et de devenir un fournisseur de solutions pour l’industrie de l’automobile et de l’aéronautique, ainsi que d’autres biens de consommation», indique Dominic Savard, vice-président entrepôt et distribution.

Plus grand volume

L’entreprise était forcée de déménager à cause de l’arrivée du Réseau électrique métropolitain (REM) sur le rail actuellement utilisé à leur point de service de Dorval.

«On le voit comme une belle opportunité. Tôt ou tard nous aurions dû agrandir, car la demande de nos clients était grandissante. Ça nous a forcé à regarder nos options plus rapidement que prévu», explique Mme Gagnon.

La localisation de ce nouvel entrepôt n’est pas un hasard, Rivière-des-Prairies présentait tous les atouts nécessaires: la proximité du rail et l’accessibilité au port de Montréal.

Les nouvelles installations seront en mesure d’accueillir plus de marchandises par train, soit une capacité à traiter entre 20 et 40 wagons par jour, au lieu de 14 actuellement. Un wagon contient quatre conteneurs.

De plus, pas moins de 1200 conteneurs par mois pourront reprendre le chemin, soit par bateaux ou par camions, grâce aux nouvelles installations de Rivière-des-Prairies.

Créneau important

Pour Christine Fréchette, directrice de la Chambre de commerce de l’Est de Montréal, l’arrivée de XTL transport vient renforcir le créneau du transport de marchandise dans l’Est.

«Déjà bien implanté avec d’autres centres de distribution, le secteur du transport de marchandises intermodal à valeur ajoutée ne peut qu’être en croissance», indique-t-elle.

Nos infrastructures routières sont-elles adaptées? «En terme d’accessibilité oui, on peut rejoindre 40 millions de clients en 48 heures. En terme d’efficacité et de cohabitation urbaine, surtout pour l’accès au port, on peut faire mieux  et c’est pourquoi nous faisons valoir depuis longtemps qu’il faut améliorer certains axes comme les boulevards Souligny, Notre-Dame et L’Assomption. En tout, cela ne représente même pas 1 km de prolongement», fait valoir Mme Fréchette.

D’ici là, XTL Transport améliorera tout de même de beaucoup son accès au port de Montréal, car la fluidité est meilleure par l’Est que par l’Ouest, où elle est actuellement positionnée, confirme Mme Gagnon.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!