Google Maps Le centre Père-Marquette.

Rosemont – La Petite-Patrie pourrait investir près de 3,75 M$ pour la rénovation de ses immeubles de sports et loisirs de 2017 à 2019.

Un appel d’offres a été lancé pour obtenir les services d’architectes et de génie en bâtiment afin de remettre à neuf le parc immobilier de l’arrondissement.

Le bain St-Denis, qui est déjà fermé en raison de divers travaux jusqu’en décembre 2016, selon le site internet de la Ville de Montréal, sera encore le lieu de rénovations de juillet à novembre 2017. Une réfection de la maçonnerie et du bloc de verre du toit au-dessus du bassin de la piscine est à prévoir dans cet immeuble du 7075 rue St-Hubert. Le coût de ces travaux est estimé à 372 240 $.

Parmi les autres projets envisagés se trouve la réfection des sanitaires du centre Père-Marquette, situé au 1600 rue de Drucourt. «Tous les appareils sanitaires, revêtement de plancher, de mur et de plafond, robinetterie, l’électricité et plomberie seront remplacée à neuf», peut-on lire dans les documents émis par Rosemont – La Petite-Patrie. Une enveloppe de 882 500$ est prévue.

On veut aussi procéder à la remise à neuf de l’enveloppe du centre Gabrielle-et-Marcel-Lapalme, qui se trouve au 5350 rue Lafond. En effet, l’arrondissement constate que l’enveloppe de bâtiment présente des signes de dégradation, de déformation et d’éclatement de béton au niveau des panneaux de béton préfabriqué. De plus, les ancrages des derniers présentent de la corrosion. Les coûts estimés s’élèvent à 696 960 $.

Le centre Étienne-Desmarteau, sied au 3430 rue Bellechasse, pourrait recevoir un humidificateur. Toutefois, par manque de fonds et de capacité des panneaux électrique des installations, ce projet ne pourra pas être réalisé avant 2019. Ces travaux coûteraient 125 000$.

Enfin, le chalet du parc St-Édouard verrait aussi ses sanitaires remises à neuf, au montant de 280 200 $. Une réfection de la maçonnerie de l’immeuble situé au 1650 de la rue des Carrières, bâtiment utilisé par la Direction des travaux publics de Rosemont – La Petite-Patrie, est au programme, pour des coûts estimés à 891 000 $.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus