Les Rosemontois qui ne savent pas quoi faire des chats errants dans leur ruelle pourront bientôt recevoir tous les renseignements dont ils ont besoin, et ce, pour la toute première fois.

L’arrondissement, en collaboration avec la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA), propose une séance d’information le 19 septembre prochain, lors de laquelle on pourra apprendre comment intervenir auprès de ces félins retournés à l’état sauvage.

Les principaux sujets abordés seront l’approche à privilégier auprès des chats errants, la fabrication d’un abri pour l’hiver destiné à ces bêtes et les gestes d’apaisement à entreprendre dans les lieux communs.

«Nous allons expliquer les origines de la surpopulation de chats à Montréal et comment il est possible de contrôler ce phénomène», affirme Geneviève Pépin, directrice des opérations à la SPCA.

En effet, depuis 2010 l’organisme a mis sur pieds le programme CSRM (capturer, stériliser, relâcher et maintenir) à Montréal. Cette méthode est bien plus efficace pour garder le nombre de chats errants au plus bas possible comparativement à l’euthanasie des bêtes attrapées.

«Lorsqu’un chat errant est en santé, c’est parce qu’il a accès à de la nourriture et peut-être même un abri. Le retirer de la rue ne résout rien, puisqu’un autre félin prendra sa place sur son territoire. Il faut aborder le problème comme on le ferait avec un enjeu faunique. Lorsqu’on stérilise un chat errant et qu’on le remet en liberté, on s’assure qu’il ne laissera pas une place à un animal capable de se reproduire dans les ruelles», souligne Mme Pépin.

L’objectif de l’organisme est d’atteindre un taux de stérilisation en 70 % et 80 % à Rosemont – La Petite-Patrie. La SPCA compte sur la participation bénévole des citoyens aux captures afin d’assurer le bon fonctionnement de CSRM. Depuis les sept dernières années, ce sont 6000 chats à Montréal qui ont été stérilisés dans le cadre du programme, grâce à la collaboration de citadins.

«Si quelqu’un a des questions concernant un animal dans son voisinage, nous l’invitons à nous contacter. Nous pourrons alors de guider vers les bonnes pratiques à adopter», insiste la directrice des opérations à SPCA.

La soirée d’information sur les chats errants se tiendra dans la salle du conseil d’arrondissement situé au 5650, rue D’Iberville, 2e étage, à 19h.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!