Archives TC Media L'école Sainte-Bibiane.

Bien qu’elle n’accueillera pas plus d’élèves qu’à sa fermeture, la nouvelle version de l’école Saint-Bibiane permettra de répondre à la croissance démographique dans Rosemont, selon la Commission scolaire de Montréal (CSDM).

«Les enfants de Sainte-Bibiane ont été transférés à l’école Sans-Frontière, qui a été agrandie dans le processus. Une fois que ceux-ci retourneront dans leur établissement, l’école Sans-Frontière, qui est à quelques rues de Sainte-Bibiane, possédera plus d’espaces pour répondre à la hausse du nombre d’élèves», souligne Catherine Harel Bourdon, présidente de la CSDM.

L’agrandissement prochain de l’école Saint-Jean-Vianney et la création d’un autre édifice pour les écoliers du niveau primaire dans le quartier Angus devraient venir répondre à la hausse de natalité et à l’apport de l’immigration, croit cette dernière.

Ainsi, le bâtiment de Sainte-Bibiane, situé sur la 13e Avenue et dont la complétion est projetée à la rentrée des classes en 2020, pourra accueillir 300 élèves.

Le projet sera constitué de 12 classes régulières, 2 classes de maternelles, 4 locaux pour le service de garde, 1 gymnase, 1 bibliothèque, 3 bureaux de professionnels, 2 classes de musique et d’anglais, 1 espace polyvalent, des espaces administratifs ainsi que des locaux pour la conciergerie. De plus, l’école sera accessible aux personnes à mobilité réduite.

«Les briques ont été numérotées et retirées une à une pour que la façade de type Art déco soit reconstruite telle quelle. C’est quelque chose que nous n’avons jamais fait auparavant pour préserver un élément architectural d’origine, c’est exceptionnel», insiste Mme Harel Bourdon.

Une cour intérieure permettant des classes-nature ainsi que le toit-terrasse de la bibliothèque donneront une ouverture sur l’environnement. La ventilation du bâtiment sera assurée par un système géothermique.

De plus, une partie du terrain de l’école sera verdie et ces espaces offriront des zones de détente, de jeu, et de jardinage. La majorité des arbres actuellement sur le terrain seront préservés et de nombreuses espèces de végétaux seront plantées.

Le projet de construction est conçu en collaboration avec les firmes d’architecture et de design Bergeron Bouthillier et NiConception.

Puisque la construction de la nouvelle école demandera un appel d’offres, la présidente n’a pas pu confirmer le montant des travaux. Le projet dans son ensemble devrait tourner aux alentours de 16 M$, tel que cela avait été annoncé il y a deux ans.

Les élèves de Saint-Bibiane ont été relocalisés à l’école Sans-Frontière en 2015 pour des raisons de sécurité, car le bâtiment édifié en 1930 laissait s’infiltrer beaucoup d’humidité, faisant craindre la présence de moisissures.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!