Isabelle Bergeron/TC Media Le parc Luc-Durand sera inauguré en septembre. Une patinoire extérieure d'improvisation y sera installée.

Le futur parc Luc-Durand, situé à l’arrière de la bibliothèque Marc-Favreau dans l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie accueillera la première patinoire extérieure d’improvisation au Québec, a annoncé le maire François Croteau, lors de la première pelletée de terre qui s’est déroulée mercredi.

«C’est une idée de Salomé Corbo qui est comédienne depuis longtemps à la Ligue nationale d’improvisation (LNI). Nous avons approché la Ville et l’arrondissement a très rapidement accepté le projet, explique François-Étienne Paré, joueur et directeur artistique de la LNI. Je ne pense pas qu’il y en ait ailleurs et c’était important que cela se fasse à Montréal, puisque c’est ici qu’a été créée la LNI, il y a près de 40 ans.»

Le directeur s’est dit d’autant plus satisfait que le nouvel aménagement s’inscrit dans l’héritage de Luc Durand. Il souhaite que la patinoire extérieure serve aux jeunes générations, avec les ligues scolaire et amateur ainsi qu’aux camps de jour.

L’arrondissement ajoute que deux autres patinoires extérieures d’improvisation verront le jour l’an prochain, l’une au parc du Pélican et l’autre à la place Shamrock.

Par ailleurs, la LNI travaille à l’organisation d’un tournoi national dans les écoles secondaires l’an prochain et espère réaliser une coupe du monde d’improvisation pour le 375e anniversaire de Montréal, notamment dans le futur espace du parc Luc-Durand.

Mêler nature et créativité

L’arrondissement a souhaité rendre hommage à l’homme de théâtre qu’était le comédien, connu notamment pour son rôle de Gobelet dans le duo qu’il opérait avec Sol, incarné par Marc Favreau.

Dans le parc, plusieurs espaces rappelleront l’univers des deux complices.

Par exemple, les jeux d’eau seront composés de chaudières tombantes et le mobilier urbain sera réalisé aux couleurs de Gobelet, en clin d’œil à la populaire émission.

«C’est la dernière étape de tout un développement qui date de plusieurs décennies. C’est le lien entre les résidences, la bibliothèque, la place Raymond-Plante et le métro Rosemont. On se retrouve dans un endroit unique de créativité et d’imagination», estime le maire de l’arrondissement, François Croteau.

L’espace fera la part belle à la nature, avec la plantation de 80 arbres.

«On est très ému que le nom de mon père soit immortalisé dans un parc, car il était un véritable amoureux de la nature. Et, que ce soit à côté de son grand copain Marc, c’est parfait, c’est vraiment touchant», confie le fils et comédien, Antoine Durand, entouré des autres membres de la famille.

Annoncé en 2013, le lancement des travaux a connu plus d’une année de retard, mais le chantier devrait être terminé au mois de septembre, assure l’arrondissement.

Au total, 1.7M$ auront été investis par l’administration locale pour la réalisation du nouveau parc.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!