Archives TC Media

La Ville de Montréal vient d’adopter un plan directeur pour moderniser le parc Maisonneuve sur la période 2016-2030. Le but: rénover cet immense espace vert de 80 hectares.

Ce plan guidera les prochaines interventions dans le parc montréalais au cours des 15 prochaines années. La Ville de Montréal procédera notamment au réaménagement complet du pôle d’accueil principal donnant sur la rue Sherbrooke et à la rénovation du chalet.

Seul grand parc de Montréal sans contact avec un cours d’eau, il est toutefois le deuxième plus grand espace vert après le parc du Mont-Royal. La Ville a décidé de réaménager un parc qui a peu changé depuis les années 1970.

« Le Parc Maisonneuve est un parc stratégique, très utilisé et situé au cœur d’un important pôle de développement. Après des décennies sans aménagement, c’était le moment privilégié pour entamer un rajeunissement du parc » explique Réal Ménard, maire de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve et membre du comité exécutif responsable du plan directeur.

La modernisation du parc doit se faire en trois phases de cinq ans chacune. La première correspond aux aménagements prioritaires du parc.

«La première phase comprend une réfection du chalet d’accueil, une amélioration des pistes cyclables et des sentiers piétonniers. Mais aussi l’aménagement d’une grande aire de jeux pour les enfants. », indique Réal Ménard.

Introduire de la nouveauté et conserver le caractère minimaliste des unités de paysages représente l’enjeu central du plan directeur du parc Maisonneuve selon le document édité.

« Les longues allées ouvertes héritières du golf municipal, les arbres matures et les grands espaces verts sont un patrimoine précieux à conserver. » peut-on lire dans le document du Plan directeur.

Un projet d’envergure

Le plan directeur propose également le lancement d’un audacieux projet artistique pour marquer le caractère du parc. La proposition est d’introduire une œuvre d’art monumentale, au centre du parc qui catalyserait l’ensemble des caractéristiques paysagères du parc pour l’interpréter dans une forme simple, minimaliste et sensible. Ce projet pourrait faire l’objet d’un concours d’idées d’envergure internationale.

Cependant, l’idée n’est pas de délaisser le mât du stade, véritable icône du parc Maisonneuve. Au contraire, le plan directeur propose de créer une « promenade expérientielle » qui traverserait le parc du nord au sud pour mener vers une passerelle surélevée avec vue sur le Stade olympique et sa tour inclinée.

Autre projet d’envergure, réaménager l’anneau de glace, très apprécié des utilisateurs du parc, qui serait alors réfrigéré. « L’infrastructure du sentier permettrait aussi d’accueillir des tapis réfrigérés pour une saison de patin plus longue et des conditions de glace optimisées » précise le document.

Les aménagements doivent s’étaler sur une quinzaine d’années, une période longue, mais l’utilisation du parc ne sera pas trop altérée promet le maire de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

« Nous avons décidé de réaliser les travaux par phase afin que ce soit le moins dérangeant pour les utilisateurs du parc. Mais il est évident que de telles transformations se feront sentir tout au long du processus de revitalisation du parc Maisonneuve », explique M. Ménard.

La réfection du chalet d’accueil et l’amélioration des pistes cyclables devraient être terminées d’ici la fin de l’année 2018.

A l’heure actuelle, la Ville a déjà investi 6,5 M$ dans la rénovation du golf adjacent au parc, mais l’investissement total pour la rénovation du parc Maisonneuve n’a pas encore été évalué.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!