Collaboration spéciale/Ville de Montréal La directrice d'Au cœur de l'enfance, Christine Durocher, a été nommée «Bâtisseuse de la Cité» 2017.

Instigatrice du concept de pédiatrie sociale dans le milieu communautaire de Saint-Laurent, Christine Durocher a été reconnue parmi les «Bâtisseuses de la Cité» par la Ville de Montréal. Elle a notamment mis sur pied la Maison de l’enfance, située avenue Sainte-Croix, et travaille à améliorer les conditions de vie des Laurentiens les plus démunis.

«C’est une belle visibilité pour l’organisme, mais encore plus pour le développement social à Saint-Laurent, car on parle peu de ces questions, alors que la population immigrante a de grands besoins», souligne Mme Durocher.

La Maison de l’enfance, ouverte en 2013 dans une bâtisse certifiée LEED Argent, abrite le centre de pédiatrie sociale Au cœur de l’enfance, qu’elle dirige. On y retrouve aussi un centre de petite enfance (CPE) et la maison des familles.

Sous un même toit, plus de 650 enfants notamment issus de milieux défavorisés bénéficient de nombreux services. En plus de l’accès à une équipe de professionnels médicaux, il y a des suivis de grossesse, des cours prénataux, des ateliers parents-enfants, du soutien alimentaire et des cafés-rencontres.

«C’est un projet collectif. Je suis fière d’avoir catalysé l’énergie de tous les secteurs de la communauté pour créer la Maison de l’enfance», ajoute Mme Durocher.

Contribution internationale
Le modèle de la Maison de l’enfance pourrait faire des petits, alors qu’il suscite de l’intérêt ailleurs en province et même à l’international. L’équipe reçoit des délégations du Québec et d’Europe pour présenter son concept novateur.

«Outre son leadership dans le projet structurant de la Maison de l’enfance, Mme Durocher joue un rôle actif dans la communauté, avec la mise en place de divers projets pour augmenter les conditions de vie des plus démunis, particulièrement des femmes et des enfants», a indiqué le maire de l’arrondissement, Alan DeSousa, pour appuyer sa candidature.

En novembre, Mme Durocher a notamment été nommée au temple de la renommée des Journées québécoises de la solidarité internationale pour son implication en Inde. Elle est présidente du conseil d’administration de l’Aide internationale pour l’enfance (AIPE), qui soutient des jeunes filles victimes de trafic sexuel et des enfants ayant été victimes de servitude pour dettes.

Prix
À l’occasion du 375e de Montréal, la ville a salué le 17 mars la contribution remarquable de 20 femmes issues de chacun des arrondissements ainsi que d’une Montréalaise issue des Peuples autochtones, avec le Prix origine.

Les «Bâtisseuses de la Cité» qui ont été proclamées depuis 2011 sont Jeanne Mance, Monique Savoie, les 36 premières filles du Roy, Phyllis Lambert, Jessie Kathleen Fisher, Berthe Chaurès-Louard, Idola Saint-Jean, Léa Cousineau, Myrtle Cook et Sylvie Bernier.

Critères de sélection du prix Bâtisseuse de la Cité

  • Influencer le développement de Montréal
  • Marquer l’identité montréalaise
  • Laisser une trace significative et structurante à Montréal
  • Contribution remarquable dans son quartier ou dans son arrondissement
  • Être visionnaire, avec des projets d’envergure ou de développement local
  • Œuvrer dans plusieurs champs d’action
  • Être ambassadrice de Montréal sur la scène internationale
  • Avoir une vision féministe
  • Travailler et être reconnue pour la défense des droits des femmes
  • Travailler pour l’amélioration des conditions de vie des Montréalais

Pour en savoir plus sur la Maison de l’enfance:

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!