La grande course d’obstacles annuelle du Rétactif a réuni pour la première fois les écoles primaires francophones et anglophones de Saint-Laurent. Des étudiants de formation professionnelle ont également mis la main à la pâte pour la gestion de la troisième édition de cet événement sportif.

Lancé initialement pour les élèves de 5e et 6e années de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB), les classes d’accueil et d’adaptation scolaire ainsi que les écoles Cedarcrest et Parkdale de la Commission scolaire English-Montréal (EMSB), étaient au parc Saint-Laurent, du 15 au 18 mai.

Quelque 1 700 jeunes ont abordé les 13 épreuves de la course, qui vont de la dégustation de grillons au mur d’escalade. Une tente de mousse concluait le parcours de 1,5 km.

Ils ont aussi suivi des cours de danse et testé les différentes activités sportives offertes dans l’arrondissement et à l’école secondaire.

«Nous voulons créer un modèle intégré où nous pourrions faire participer tout le monde aux saines habitudes de vie», souligne un des instigateurs de l’événement, Yannick Lacoste, enseignant à l’école Laurentide.

Parmi les nouveautés, les deux commissions scolaires ont également mis sur pied un programme d’entraînement étalé sur 12 cours d’éducation physique.

Formation professionnelle
Les responsables de la formation professionnelle à la CSMB ont d’abord soumis l’idée d’impliquer les étudiants en ébénisterie, afin qu’ils fabriquent des obstacles. Ce projet est reporté à l’année prochaine, où il prendra peut-être la forme d’un concours. D’autres programmes ont cependant embarqué dans l’organisation du Rétactif.

«C’est une cause extraordinaire, qui nous donne l’occasion de sensibiliser les jeunes ainsi que les parents à la formation professionnelle, qui jouit encore parfois d’une perception négative», explique le conseiller pédagogique de la CSMB, Daniel Leroux.

Une douzaine d’étudiants en photographie et en massothérapie du CFP Lachine ainsi qu’en santé, assistance et soins infirmiers, à Kirkland, étaient au parc Saint-Laurent pour mettre en pratique leur expertise. Le kiosque de prise de pouls et de pression était des plus populaires auprès des jeunes du primaire, tandis que tous avaient le droit à une photo couvert de mousse, à la fin de la course.

Découvrez quelques photos des étudiants du département de photographie du CFP Lachine:

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!