Catherine Vaillancourt / TC Media Le campement «Occupe toute» détrempé et boueux devant le cégep St-Laurent.

Les quelque 80 étudiants qui ont dressé un campement devant le cégep Saint-Laurent pourraient devoir quitter à la fin de la semaine.

Les négociations se poursuivent avec la direction du collège, qui craint des débordements lors de la soirée «Art Contexte» prévue vendredi. Plusieurs activités et artistes animeront le cégep lors de cet événement multiculturel annuel. L’administration du cégep n’a toutefois aucune intention de faire intervenir les forces policières.

«Il se pourrait qu’on soit obligé de plier bagages» soutient Étienne. L’étudiant en littérature et sciences naturelles précise que le comité de négociations a une bonne relation avec la direction et que les échanges sont respectueux. «Il n’est pas exclu qu’une fois l’événement terminé, on revienne s’installer» selon lui.

Depuis lundi, une cinquantaine de tentes multicolores ont envahi le parterre du cégep de l’avenue Sainte-Croix. Le mouvement de protestation «Occupe toute» contre les mesures d’austérité du gouvernement Couillard et les hydrocarbures, se veut une alternative à la grève et aux manifestations souvent réprimées par les policiers.

Les étudiants continuent de suivre leurs cours et ne perturbent pas les activités du cégep.

L’arrondissement n’a reçu aucune plainte et n’a donc pas l’intention d’intervenir, à moins de débordements sur la voie publique.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!