François Lemieux/TC Media Un immense bassin de rétention sous-terrain sera bientôt construit sous un terrain de soccer du Parc Marcel-Laurin sur la rue Thimens.

Saint-Laurent aura bientôt un bassin de rétention sous-terrain de 65 000 m3 au parc Marcel-Laurin, un investissement de 77,5M$, afin de réduire la fréquence des déversements des eaux usées dans la rivière des Prairies.

Le projet n’étant pas encore à l’étape de l’appel d’offres, il est impossible d’avoir un échéancier des travaux pour l’instant mais le bassin Leduc sera aussi volumineux que 26 piscines olympiques. Il sera construit en dessous de l’un des terrains de soccer du parc Marcel-Laurin situé sur la rue Thimens.

La ville a en plans six projets de bassins de rétention dont seulement un est en chantier en ce moment : le bassin Marc-Aurèle-Fortin à Rivière-des-Prairies, un chantier d’une valeur de 16,8M$ pour une structure de 4000 m3 qui devrait amener à terme une réduction de 40% des débordements à la Rivière-des-Prairies.

Le site de la ville de Montréal indique qu’on observe en moyenne 24 épisodes de débordement par année sur l’île de Montréal, concentrés entre le 1 juin au 31 août.

Un problème non-néligeable
Le professeur en chimie de l’environnement de l’Université de Montréal Sébastien Sauvé a mentionné à TC Media hier que le problème de déversement dans la rivière des Prairies n’est pas négligeable.

«Ce n’est pas quelque chose d’anodin et de marginal. Des débordements d’égouts, il y en a quand il pleut beaucoup mais il y en a des fois à certains endroits quand il ne pleut pas tant que ça. Le problème est clair. Il n’y a aucun doute», tranche le spécialiste.

Celui-ci affirme que les déversements d’eaux usées directement dans les rivières forment un risque de contamination.

«C’est un risque pour la charge de contaminants chimiques, azote, phosphore, médicaments, antibiotiques et hormones qui seront déversés dans les rivières ou le fleuve. Mais en plus, les pathogènes ne seront pas traités et donc les eaux seront contaminés par tous les pathogènes présents dans les eaux usées», avance-t-il.

Un bassin de rétention est une structure permettant d’emmagasiner temporairement les eaux usées lors de fortes pluies afin d’éviter leur déversement dans les milieux naturels. Ces eaux usées sont ensuite acheminées vers une station d’épuration pour y être traitées.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!