Collaboration spéciale Le duo de patineurs artistique, Justine Brien et Alexis Leduc, ont remporté l'une des deux médailles d'or de la région de Bourassa.

La délégation de Bourassa a défendu fièrement les couleurs de leur région alors qu’elle a remporté 16 médailles à la 52e finale des Jeux du Québec, qui s’est déroulée du 24 février au 4 mars, à Alma.

La centaine d’athlètes qui prenaient part à l’un des 19 sports en compétition ont gagné deux médailles d’or, quatre d’argent et 10 de bronze, soit une médaille de moins que lors de la 50e finale des Jeux du Québec.

«Nous sommes très contents des résultats. Pour les sports d’hiver, nous avons toujours l’objectif d’amasser une quinzaine de médailles. Ça prouve que nous sommes capables de maintenir le cap. Nous souhaitons nous améliorer, mais un total de 15 médailles est un minimum», indique le chef de mission de la région de Bourassa, Richard Longpré Jr.

Le retrait du karaté des Jeux du Québec en 2017 aurait pu faire mal à Bourassa, qui avait gagné cinq médailles dans cette discipline, en 2015. Toutefois, les autres sportifs ont redoublé d’efforts et ont réussi à atteindre leur objectif.

«Nous avions des craintes avec l’absence du karaté, mais on espérait que notre équipe de taekwondo récolterait plusieurs médailles et c’est ce qu’elle a fait», souligne M. Longpré.

Alors que les athlètes de taekwondo avaient remporté deux médailles en 2015, ceux-ci se sont dépassés cette année et ont accédé à cinq podiums.

«Les Jeux du Québec peuvent être intimidants et faire en sorte de provoquer la défaite où on ne l’avait pas prévu. Notre gang de taekwondo a bien performé au bon moment», mentionne le chef de mission.

La plus forte amélioration pour la région de Bourassa s’est présenté en escrime alors que l’équipe a remporté quatre fois plus de médailles cette année, qu’aux derniers Jeux du Québec d’hiver. En effet, en 2015, Bourassa avait remporté deux médailles. La semaine dernière, les athlètes en ont raflé huit.

«Nous nous attendions à une belle récolte en escrime, car notre équipe performe déjà bien sur la scène provinciale», fait valoir M. Longpré.

Malgré de bons succès en taekwondo et en escrime, Bourassa n’a pas eu les résultats escomptés en judo, alors qu’aucun des sportifs n’a accédé au podium.

«Nous avons perdu deux finales pour la médaille de bronze. Toutefois, les athlètes ont eu de beaux parcours pour s’y rendre. Notamment, Colin Boulé qui après une défaite au premier combat, à gagner les quatre duels suivant pour se rendre en final pour la troisième place, malgré une blessure», raconte M. Longpré.

Après neuf jours de compétitions intenses, la délégation prendra quelques jours de congé avant de reprendre le travail afin de se préparer pour la 53e finale des Jeux du Québec, qui se déroulera à l’été 2018, à Thetford Mines.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!