Une semaine avant que le projet de Réseau électrique métropolitain (REM) ne soit soumis à une enquête du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE), la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) a annoncé une série de modifications au projet mercredi matin, dont une réduction des temps de trajet ainsi qu’une entente garantissant l’accès à la gare Centrale de Montréal.

Grâce à une entente avec le Canadien National (CN), la CDPQ a acquis les infrastructures et les terrains adjacents à la structure aérienne qui permet aux trains d’accéder à la gare Centrale via un passage sous la Place Bonaventure. À ces acquisitions, dont la valeur n’a pas été dévoilée, s’ajoute aussi une entente à long terme pour l’utilisation de la gare par le Réseau électrique métropolitain (REM).

Cette nouvelle entente permettra également de préserver l’édifice patrimonial Rodier situé dans Griffintown et évitera la fermeture des rues Saint-Paul, William et Dalhousie en raison de l’utilisation des structures existantes.

Il sera également possible pour les rails du REM de passer sous les voies du CN dans le secteur Pointe-Saint-Charles.

«Cette entente vient cristalliser la vision que nous avions pour le REM, soit un système unifié et intégré au tissu urbain. Le CN nous a pleinement soutenus dans notre recherche de solutions, notamment pour faciliter les accès du REM à la gare centrale, pivot du réseau», a indiqué Macky Tall, président et directeur général de CDPQ Infra.
Les trois opérateurs de services passagers (AMT – Ligne Mont-Saint-Hilaire, Amtrak et Via Rail) qui utilisent actuellement le viaduc du Sud ne seront pas affectés par l’acquisition de la CDPQ.

Le projet de REM requerra que des travaux de construction soient menés et, potentiellement, que des modifications soient apportées à la structure. Ces travaux seront réalisés sans interférer avec les services passagers existants.

La CDPQ a aussi annoncé qu’elle envisageait de relier deux de ses stations de système léger sur rails au réseau de métro en plus d’ajouter une station dans le secteur de Griffintown. Les stations de métro ciblées sont Édouard-Montpetit ainsi que McGill. Des analyses seraient en cours pour des solutions techniques et des options de financement.

Selon l’évaluation de la CDPQ, 80 % du tracé du nouveau système léger sur rails empruntera des emprises routières ou ferroviaires existantes.

La CDPQ aurait besoin d’avoir accès, de façon temporaire ou permanente à 150 terrains afin de réaliser le projet de Réseau électrique métropolitain (REM), ce qui pourrait causer la relocalisation de plus d’une cinquantaine de propriétés, dont de 25 à 27 résidences.

La CDPQ aurait eu des échanges avec les propriétaires situés à proximité des emprises.

Modifications
Dans le but d’éviter des impacts permanents sur deux milieux humides autour de la station Sainte-Anne-de-Bellevue, la CDPQ a décidé de déplacer vers l’Est le stationnement incitatif d’environ 2000 places qui devait y être construit. Une nouvelle qui ravit la mairesse de Sainte-Anne-de-Bellevue, Paola Hawa.

«D’avoir 2000 voitures à l’entrée de la rue Morgan et du chemin Sainte-Marie, ça aurait été l’enfer parce que le chemin Sainte-Marie ne peut pas être élargi. Je suis très heureuse que les discussions aient mené à une telle décision», confie la mairesse de Sainte-Anne-de-Bellevue, Paola Hawa.

On ignore pour le moment où exactement se situe le nouvel emplacement du stationnement.

Parc-nature des Sources
Afin d’éviter des impacts sur l’intégrité des milieux humides du parc-nature des Sources situé à Saint-Laurent, le tracé du REM sera enfoui sur une distance de 500 mètres.
«Le REM va passer au niveau du roc sous les milieux humides. Pour faire ça, on va décaler la zone d’entrée du tunnelier. On l’éloigne du parc-nature pour éviter l’impact», indique le directeur général adjoint, Jean-Marc Arbaud.

Optimisation des temps de trajet
La CDPQ a également annoncé des réductions de temps de trajet sur les quatre itinéraires, allant d’une à 10 minutes, dont un service express dans l’axe aéroport centre-ville d’une durée de 18 à 20 minutes qui serait offert durant la journée en fonction des heures de grands départs et arrivées à l’aéroport.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!