L’hiver n’a pas dit son dernier mot. Une importante tempête de neige s’est abattue sur Montréal entre mardi et mercredi, laissant derrière elle plus de 35 cm de neige. L’autoroute 13 s’est transformée en stationnement, 200 autobus de la STM étaient enlisés mercredi matin, des écoles étaient pour leur part fermées. Le Sud-Ouest, bien entendu, n’a pas été épargné et a déployé ses équipements de déneigement afin de nettoyer son territoire.

«Depuis [mardi à] 16h30, on a 21 équipements qui parcourent la chaussée et 16 équipements qui parcourent l’ensemble de nos trottoirs, explique  le maire de l’arrondissement Benoit Dorais. Huit heures après la fin des précipitations, nos cols bleus et entrepreneurs devraient avoir terminé l’ensemble du déblaiement.»

Il faut rappeler que l’arrondissement a connu des difficultés au cours de l’hiver avec Pavages d’Amour, l’entreprise chargée du déneigement de ses artères, si bien que son contrat sera annulé à la fin de la saison. Le maire Benoit Dorais s’est tout de même dit confiant que les opérations de déneigement seront un succès, lors du conseil d’arrondissement de mardi soir.

Il a indiqué que la totalité les opérations de déneigement devraient durer entre cinq et six jours après que toute la poudrerie serait tombée. «On est vraiment sur le pied de guerre», a-t-il affirmé.

Au lendemain de la tempête, les déplacements étaient encore difficiles dans certains secteurs de l’arrondissement.

L’ÉTS à contre-courant

Alors que la quasi-totalité des établissements d’enseignement fermaient leurs portes mercredi matin, l’École de technologie supérieure (ÉTS), dans Griffintown, tenait tête.

«L’ÉTS est ouverte ce matin et les cours auront lieu comme prévu», pouvait-on lire sur son site web.

Vers 10h, l’université a renversé leur décision en indiquant sur leur page Facebook que toutes les activités d’enseignement étaient suspendues pour l’après-midi et le soir. Le campus est toutefois demeuré ouvert pour tous les étudiants qui avaient bravé la tempête.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!