(Photo: Wikimedia Commons) Les parcs du Sud-Ouest, dont le parc Saint-Henri, seront partiellement transformée dans le cadre du legs de l’arrondissement pour le 375e de Montréal.

L’histoire de tous les quartiers du Sud-Ouest sera mise en vedette dès décembre grâce au Circuit commémoratif interactif du Sud-Ouest, le legs de l’arrondissement pour le 375e anniversaire de Montréal dévoilé jeudi.

Des stèles, soit des bornes avec des inscriptions, seront installées à divers endroits «un peu partout dans l’arrondissement», explique le maire Benoit Dorais. Celles-ci proposeront des informations liées à l’importance historique des lieux.

«Leur emplacement n’est pas encore finalisé parce que nous avons plus de suggestions de lieux d’intérêt à l’interne que nous avons de stèles», indique M. Dorais.

Une application sera également développée pour accompagner ce parcours dans le temps et l’espace. Elle guidera les personnes entre  les bornes et offrira une expérience complémentaire, incluant des photos supplémentaires, de la musique et des contes.

Retour vers le futur
La principale composante de ce projet est la transformation partielle de quatre parcs de l’arrondissement.

Dans le quartier Pointe-Saint-Charles, le parc Saint-Gabriel sera l’hôte d’une exposition de 26 photographies recto-verso articulée autour du thème Histoire et mémoire des gens de mon quartier. Elle sera installée sur de grandes cimaises qui seront aménagées dans le parc.

«Le carrefour d’éducation populaire de Pointe-Saint-Charles a collaboré avec nous pour ce projet qui nous fera découvrir des portraits de bâtisseurs du quartier. C’est une communauté très engagée et c’est super que l’on puisse valoriser ça», a commenté la conseillère Sophie Thiébaut.

Le parc de l’Encan de la Petite-Bourgogne rendra hommage aux légendes du jazz comme Oscar Peterson et Oliver Jones originaires du quartier. Une borne d’interprétation soulignant l’histoire du genre musical y sera installée et des extraits musicaux seront entre autres disponibles sur l’application.

Un hommage sera rendu à l’histoire du quartier Côte-Saint-Paul, qui était peuplé par des Français au XIXe siècle, dans le parc Saint-Paul. La fontaine aux canards, une œuvre d’art fabriquée en France à l’époque, a été restaurée et s’ajoutera au décor. «De plus, le changement du mobilier urbain, y compris l’installation d’une buvette, rendra le site plus convivial», ajoute le conseiller Alain Vaillancourt.

Enfin, une clôture en fer forgé sera installée autour du monument de Jacques Cartier du parc Saint-Henri, un lieu fondateur du quartier qui était anciennement une ville. L’endroit sera également verdi grâce à de nouveaux aménagements floraux. «On redonnera le lustre d’antan au parc», estime le maire.

Et le Canal?

Avec cette annonce, le Sud-Ouest abandonne son projet d’illumination du canal de Lachine qui était originalement prévu comme legs du 375e. Rappelons que le contrat octroyé à Montréal en histoire, l’organisme responsable du projet, a été résilié en décembre puisque celui-ci était en fait une façade pour une entreprise plutôt qu’un organisme à but non-lucratif.

«Il fallait repartir en appel d’offres et tout revoir avec Parcs Canada, qui était échaudé par ce qui s’était passé avec le projet. De plus, il fallait que ce soit fait pour cette année, donc nous aurions manqué de temps», indique Benoit Dorais.

Il souligne toutefois que le nouveau projet est durable et traversera le temps sans être tape-à-l’œil.

Réalisé au coût de 1,3M$, le legs sera financé à la hauteur de 1M$ par la ville de Montréal et 300 000$ par le programme triennal d’immobilisations de l’arrondissement.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!