(Photo: Gracieuseté – Arrondissement du Sud-Ouest) Ils étaient plus d'une cinquantaine, ce 6 septembre, à faire valoir leur opinion sur l'avenir de leur quartier.

Les résidents de la Pointe ont envie d’un quartier sécuritaire, accessible et qui vaut le détour. C’est ce qui ressort de la consultation publique concernant le dévoilement du plan préliminaire de développement du nord de Pointe-Saint-Charles, délimité par les rues Mullins, Atwater et Wellington.

Parmi les revendications soulevées par la cinquantaine de participants présents au Centre Saint-Charles, mercredi soir, l’urgence de revitaliser l’artère commerciale principale faisait l’unanimité.

«La rue du Centre, c’est laid», résume brièvement une résidente lors d’un des ateliers interactifs, où les participants étaient conviés à s’exprimer sur les grandes lignes du projet. Ce qui est certain, c’est que les résidents souhaitent que cette rue soit plus attirante.

«On aimerait ça avoir notre rue Notre-Dame nous aussi», mentionne une autre.

Le manque d’offres gourmandes et de commerces intéressants a été soulevé, tout comme le peu de diversité des établissements déjà existants. «Il y a deux centres de toilettage pour chiens à deux pas l’un de l’autre, je ne vois pas l’utilité», cite en exemple une jeune étudiante de l’École de technologie supérieure qui habite dans le coin.

Toutefois, tous s’entendent pour dire que la revitalisation du secteur ne doit pas se faire au détriment de la qualité de vie des résidents. Ils veulent que le quartier demeure convivial.

Espaces verts
Un aménagement de qualité des espaces verts contribuerait aussi à rendre plus attrayant le quartier selon plusieurs. Davantage de mobiliers urbains, de beaux aménagements paysager, des aires de jeux et une programmation culturelle dans les parcs donneraient envie aux gens de les fréquenter. L’accessibilité au canal de Lachine figurait également parmi la liste des priorités.

L’idée d’implanter des toits verts, sur des centres communautaires ou des épiceries par exemple, et la promotion de l’agriculture urbaine a également été évoquée. Beaucoup semblaient enchantés par cette proposition, qui n’était pourtant pas incluse dans l’ébauche du plan.

(Photo: Arrondissement du Sud-Ouest)

Les résidents désirent également le verdissement de certaines artères. Mais, au-delà de l’enjolivement de ces rues passantes, ils souhaitent qu’elles soient sécuritaires pour les piétons et les cyclistes. L’augmentation du nombre de voies cyclables et l’ajout de passages piétonniers, notamment près de la station de métro Charlevoix, seraient des moyens efficaces privilégiés pour améliorer la sécurité du secteur et le désenclaver.

Habitations
La question du logement n’est pas passée sous silence lors de la consultation. Soulignant le besoin de diversifier l’offre du parc immobilier de la Pointe, les résidents ont soutenu qu’une augmentation du nombre de logements sociaux et locatifs était nécessaire.

«Il faudrait de plus grands logements pour les familles et d’autres spécialement aménagés pour les personnes âgées», précise un résident.

Côté architectural, les participants ne sont pas contre l’utilisation de matériaux plus modernes, mais souhaitent tout de même que les futures constructions s’harmonisent avec le patrimoine actuel.

Trois mois après la première consultation du 8 juin, la consultation marquait la fin du processus avant l’approbation finale. Les élus procéderont à l’ajustement du plan en fonction de ce qui a été soulevé pour ensuite l’approuver lors du prochain conseil d’arrondissement, le 3 octobre.

Interventions coup de cœur

– Désenclaver le quartier par l’ajout de liens cyclables
– Centraliser et diversifier l’offre commerciale sur la rue du Centre
– Augmenter le nombre de logements locatifs, sociaux et familiaux
– Sécuriser les artères

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!