(TC Media - Archives) Plus de 400 événements ont été réalisés au Théâtre Paradoxe depuis son ouverture officielle à l'ancienne église du boulevard Monk en février 2014.

Dans le but d’élargir ses activités auprès des jeunes et de rendre accessibles universellement ses locaux dans l’ancienne église Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours, le Théâtre Paradoxe a lancé mercredi matin sa première campagne majeure de financement «3 ans pour 3 millions».

«C’est un grand théâtre avec beaucoup d’escaliers. Donc, c’est sûr que nous aimerions installer un ascenseur afin que nos salles soient accessibles à tout le monde. L’argent servira aussi à acheter du matériel à la fine pointe de la technologie de manière à ce que les jeunes ne soient pas trop dépaysés une fois rendus sur le marché du travail», explique Gérald St-Georges, le directeur général de l’organisme établi sur le boulevard Monk.

C’est en 2014 que le Groupe Paradoxe, auparavant établi dans les locaux du YMCA de Pointe-Saint-Charles, a emménagé dans ce lieu de culte de tradition catholique. Desservant la même mission depuis 20 ans, soit favoriser l’insertion sociale et professionnelle dans le domaine du spectacle et de l’événementiel, l’organisme communautaire voyait grand et souhaitait accueillir davantage de jeunes du quartier afin de les aider à repartir du bon pied.

«Maintenant on a de la place pour accueillir le double de jeunes et le double d’employés. Mais, un gros bâtiment, ça coûte cher, d’où notre campagne», ajoute M. St-Georges.

Le financement se fera en partie par le biais d’événements, qui seront organisés ponctuellement afin de rappeler au public que l’organisme est toujours en campagne. Ce sera l’occasion pour les jeunes d’avoir davantage de plateaux de travail pour apprendre et se perfectionner dans leur domaine. Ce sera gagnant-gagnant selon M. St-Georges.

Le directeur général ne croit pas que l’objectif de 3 M$ est utopique. «C’est sûr que c’est une somme élevée, mais avec l’aide des différents paliers de gouvernement, du privé et du public, nous pensons que c’est raisonnable», précise-t-il.

L’arrondissement du Sud-Ouest a d’ailleurs déjà octroyé un don de 100 000$ au Théâtre Paradoxe pour partir le bal.

Porte-parole
Le lancement fût annoncé par le nouveau porte-parole du Groupe Paradoxe, Christian Bégin, acteur et animateur de l’émission Y’a du monde à messe tournée au théâtre.

«L’équipe de tournage a d’abord été interpellée par la salle, car le concept de l’émission voulait que ce soit tourné à l’intérieur d’une église. Mais nous avons été doublement enthousiasmés de voir qu’il y avait un objectif d’insertion sociale derrière tout ça», souligne M. Bégin.

C’est pour la mission desservie par l’organisme qu’il a accepté d’offrir son appui à la campagne. «Je suis ici parce que j’y crois et que j’ai envie de rencontrer des gens qui s’unissent pour changer les choses concrètement. Que ce changement s’opère par le biais du milieu artistique, c’est encore mieux. Ces jeunes vont devenir des artisans de la scène et non des comptables, on en a assez de comptables», explique-t-il à la blague.

Tous les montages de son émission de variétés estivale ont été réalisés par les jeunes du Théâtre Paradoxe, ce qui se poursuivra l’été prochain à l’occasion de la deuxième saison. «Je voulais que mon émission ait du sens en ondes, mais aussi à l’extérieur des heures de tournage et c’est mission accomplie», renchérit M. Bégin.

Des gens comme Danny Aubin, ce natif de Ville-Émard ayant passé à travers plusieurs périodes difficiles, dont deux overdoses, ont réussi à se reprendre en main grâce aux services du Théâtre Paradoxe.

«Je pars de très loin. J’ai perdu mon emploi à l’âge de 17 ans quand l’imprimerie pour laquelle je travaillais a fermé ses portes. Maintenant, j’en ai 28 et j’ai dû complètement me reconstruire, non seulement pour moi, mais aussi pour mes enfants. Je voulais être un modèle pour eux», raconte celui qui faisait partie de l’équipe de nettoyage des plateaux alors qu’il était dans le programme.

Maintenant de retour sur la bonne voie grâce à l’équipe du Paradoxe, qu’il considère comme sa famille, il invite le plus de personnes possible à se joindre à cette aventure qui a changé sa vie.

Pour contribuer à la cause: 514 931-5204 ou theatreparadoxe.com

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!