André Desroches / TC Media La rue De Courcelle sera fermée pendant six mois entre les rues Saint-Jacques et Acorn afin de permettre au CN de réaliser des travaux dans le cadre du projet Turcot.

Le déménagement par le CN du corridor ferroviaire dans le cadre du projet Turcot entraînera à compter du 29 juin la fermeture de la rue De Courcelle pendant six mois entre les rues Saint-Jacques et Acorn. Des restaurateurs du quartier Saint-Henri sont inquiets.

Les travaux sont prévus jusqu’à la fin de décembre. Ils constituent la première étape du déplacement des voies ferrées et le réaménagement du passage à niveau De Courcelle.

«Les travaux font partie de la phase préparatoire au déplacement des voies. Il s’agit essentiellement de la relocalisation des trois voies ferrées et des systèmes d’exploitation vers le nord pour qu’elles soient alignées lors des phases de déplacement ultérieur», explique Pierre Bergeron, porte-parole du CN.

Des restaurants moins accessibles
Durant les travaux, la circulation locale sera permise entre la rue Saint-Jacques et le passage à niveau du côté nord. Des chemins de détour seront mis en place. Un passage pour les piétons et les cyclistes sera maintenu en tout temps pour permettre de traverser de part et d’autre des voies ferrées. La fermeture de la rue suscite néanmoins l’inquiétude de restaurateurs.

«Ce sera moins accessible. Ça va entraîner une diminution des ventes, c’est sûr», analyse Josie Weitzenbauer, propriétaire du restaurant Léché desserts.

Pour minimiser les impacts, elle envisage l’ouverture d’un comptoir satellite ailleurs dans le quartier. «On doit trouver une manière pour ne pas perdre de ventes, explique-t-elle. Il faut prendre une décision rapidement.»

Les propriétaires du restaurant Grumman 78, Gaëlle Cerf et Marc-André Leclerc, redoutent aussi les effets de la fermeture. «C’est sûr que ça va avoir un impact sur notre commerce. On sait que ça va nous faire du mal», lance Mme Cerf, qui déplore le court préavis qu’ils ont reçu pour les informer du commencement des travaux. «Ce qui nous embête, c’est qu’on ait été prévenu seulement une semaine à l’avance.»

Pour aider les clients à s’y retrouver, ils prévoient mettre les cartes des chemins de détour sur le site Internet du restaurant et sa page Facebook.

«Ça nous met dans une situation précaire mais nous n’avons pas le choix, confie Marc-André Leclerc Je comprends que la construction de l’échangeur Turcot, ça doit se faire.»

L’école Annexe Charlevoix de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) est également située dans la section qui sera fermée. Toutefois le transport ne sera pas perturbé alors que les autobus empruntent la rue Delinelle, explique Alain Perron, porte-parole de la CSDM. La commission scolaire et le Service de police de la Ville de Montréal évalueront à la rentrée si la situation nécessite la mise en place d’un brigadier pour les jeunes qui se rendent à l’école à pied.

Le projet de reconstruction du complexe Turcot prévoit le déplacement des voies ferrées au nord de celles qui sont existantes entre l’échangeur Montréal-Ouest et l’échangeur Turcot près de la rue De Courcelle. Elles seront déménagées au pied de la falaise Saint-Jacques.

L’autoroute 20 sera également déménagée vers le nord. Tant la circulation automobile que celle des trains seront maintenues sur les voies actuelles d’ici à ce que les nouveaux aménagements soient complétés.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!