Lorsque Chantal Trudel a mis au monde le premier de ses trois fils, elle n’était âgée que de 19 ans. Avec la volonté de venir en aide aux jeunes mères qui vivent une situation de vulnérabilité, la propriétaire de la boutique Esprit Vintage située sur la rue Wellington à Verdun sollicite l’aide de la communauté dans le cadre d’une campagne inusitée.

«Chez Esprit Vintage, on a la chance de recevoir beaucoup de dons d’objets usagés de la part de la population de Verdun. Pour en faire profiter les jeunes dans le besoin, 50% des profits réalisés par la vente de ces biens qu’on aura reçus seront remis à de jeunes mères adolescentes», explique Mme Trudel.

La campagne s’intitule #JMALUV, pour Jeunes mères adolescentes love.

Peu de données récentes sont disponibles sur les naissances à l’adolescence. Toutefois, les derniers chiffres, qui datent de 2006, démontrent que l’arrondissement de Verdun est particulièrement touché par cette problématique.

Entre 2004 et 2006, il y avait en moyenne 65 naissances par année chez les jeunes de 12 à 19 ans sur le territoire du CSSS du Sud-Ouest/Verdun, soit 41 naissances pour 1000 jeunes femmes. C’est plus de deux fois la moyenne montréalaise, et près de trois fois la moyenne québécoise.

«Famille-travail-pauvreté»
Mme Trudel connaît bien les besoins du milieu. En plus d’avoir élevé trois enfants à un très jeune âge, elle a travaillé durant 12 ans auprès de familles vulnérables.

«J’ai été chanceuse, parce que j’avais beaucoup d’aide de ma famille, raconte Mme Trudel sur son blog. La vie n’était pas que joyeuse par contre. J’ai fréquenté des banques alimentaires avec mes charmants marmots, j’ai dû jongler avec la conciliation famille-travail-pauvreté, j’ai bûché fort pour réussir.»

Lorsqu’on lui demande si elle choisirait d’avoir des enfants aussi jeune aujourd’hui, elle répond qu’elle ne regrette rien. «Mais est-ce que je recommanderais cette aventure à ma fille si j’en avais une? Non, je ne crois pas. La vie est dure, le chemin est long et notre enfant ne manque de rien mais nous, on manque de tout et pour longtemps.»

Mères adolescentes

Les items concernés par la campagne seront identifiés par un cœur en bois, sur lequel est inscrit JMALUV. Les sous amassés seront remis directement aux jeunes femmes via l’organisme Station-Famille, qui dessert des familles vulnérables du grand Sud-Ouest.

Les Verdunois intéressés à faire des dons peuvent apporter leurs objets directement au magasin durant les heures d’ouverture, ou téléphoner au 514-462-2325 pour qu’ils soient récupérés directement à la maison. Les objets qui ne cadrent pas avec le cadre vintage de la boutique seront remis à l’Église des Notre-Dame-des-Sept-Douleurs.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!