Archives Métro Jacques Daoust.

Le député de Verdun et ministre de l’Économie Jacques Daoust aidera une trentaine de petites et moyennes entreprises à accroître leur renommée internationale. Lors du Salon international de l’aéronautique et de l’espace de Paris-Le Bourget, il dirigera du 15 au 21 juin sa huitième mission économique internationale depuis son élection, il y a 14 mois.

Outre les grandes entreprises du secteur aérospatial québécois, comme Bombardier et Pratt & Whitney,une délégation du Québec composée d’une soixantaine de représentants de PME et d’organismes, de même que de partenaires de l’industrie, sera présente pour l’occasion.

«Ex-aequo avec l’aluminium, l’aéronautique est notre plus grand produit d’exportation, a souligné M. Daoust à TC Media. Mon rôle dans le cadre de cet événement, c’est d’accompagner nos entreprises et de leur ouvrir la porte.»

Créer des contacts
L’objectif de M. Daoust est de permettre aux PME de partout à travers la province de créer de précieux contacts.

«Des fois, les petites entreprises ont de la difficulté à obtenir un rendez-vous avec un géant. Moi, en tant que ministre, j’y arrive un peu plus facilement. Je permets de créer le premier lien, et après, les entreprises continuent leurs relations d’affaires toutes seules.»

«Si elles ne sortent pas de là avec un nom et un numéro de téléphone, elles ont raté leur coup.»

Le Québec, qui possède plus de 200 entreprises en aéronautique, dont une quinzaine de maîtres d’œuvre et d’équipementiers reconnus mondialement qui génèrent près de 42 000 emplois, est un partenaire de choix pour les compagnies étrangères, selon M. Daoust.

Plusieurs annonces de partenariat et d’investissements sont d’ailleurs prévues durant le séjour du ministre au Bourget. Ce dernier a toutefois tenu à minimiser les attentes. Le Salon sert majoritairement à créer des occasions de partenariat.

«On ne va pas annoncer d’installation d’entreprise. Pour arriver à faire une annonce pour qu’elle coïncide avec le Salon de Bourget, c’est parce qu’on l’a devancé ou retardé. Je préfère faire les annonces au Québec, afin que les gens qui ont travaillé fort aient un vrai moment de gloire.»

Les liens ne se créent pas seulement avec des entreprises étrangères. Plusieurs activités sont prévues sur place uniquement pour la délégation du Québec.

M. Daoust a refusé de dévoiler les noms des PME qui participeront au salon, afin d’éviter de dévoiler leur agenda aux compétiteurs.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!