Le glas a sonné pour les maisons de la rue May.  Les pelles mécaniques ont débuté le démantèlement de la première des 16 maisons victoriennes lundi matin, plus de 100 ans après leur construction.

Vers 10h, alors que les briques, les portes et les fenêtres du 282, rue May s’effondraient comme un vulgaire jeu de cartes, Verdun tournait une page de son histoire.

«C’est un moment vraiment symbolique, a affirmé le maire Jean-François Parenteau. On part d’une situation triste pour faire jaillir quelque chose de très positif pour le rayonnement de Verdun. On a fait un grand travail pour conserver des artéfacts et faire de la captation vidéo et photographique. On laisse aller quelque chose, mais on pourra toujours le garder en mémoire.»

C’est dans un silence solennel qu’un groupe d’une quinzaine de personnes, dont les élus de l’arrondissement et des représentants de Signature sur le Saint-Laurent, a vu les murs s’effondrer.

L’immense pelle s’est abattue à plusieurs reprises sur la façade. Les briques sont tombées au sol dans un amas de poussière, rapidement estompé par un jet d’eau puissant. Il n’a fallu que quelques minutes pour que les débris s’amoncellent, récupérés par les travailleurs à des fins de recyclage.

La destruction de ce pan d’histoire est nécessaire pour faire place à l’agrandissement de l’autoroute 15, qui passera de 4 à 6 voies d’ici 2019, une étape nécessaire à la construction du nouveau Pont Champlain.

Déjà, depuis les deux dernières semaines, les ouvriers s’affairent à préparer le chantier. Ils ont coupé les services publics, procédé au désamiantage et retiré des éléments d’intérêt architectural et patrimonial. L’arrondissement a ainsi récupéré des vitraux, des clés de voûte, des rosaces et des rampes, qui seront intégrés à la collection de la Maison Nivard-de-Saint-Dizier.

Les anciens résidents du secteur n’étaient pas présents. Ils avaient été avisés par lettre que les travaux de démolition débutaient cette semaine.

Ces derniers devraient s’échelonner jusqu’à la mi-décembre. Par la suite, le consortium Signature sur le Saint-Laurent entamera la relocalisation d’une conduite d’aqueduc située sous la rue May.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!