Mario Beauregard / TC Media Jean-François Lisée

Le Parti québécois (PQ) ne présentera pas de candidat pour briguer le siège de Gouin aux prochaines élections partielles.

Le chef du PQ et député de Rosemont, Jean-François Lisée, a fait l’annonce à la permanence du parti lundi 13 février, à Montréal.

«Nous pourrions reprendre cette circonscription si nous en faisions l’effort, mais il faut voir plus loin qu’une simple partielle et prendre des décisions en fonction d’objectifs plus importants plus le Québec», a souligné M. Lisée.

Ce dernier croit qu’il n’aurait pas été stratégiquement favorable au PQ de causer un «déchirement» entre les militants de son parti et les solidaires un an à peine avant les élections générales de 2018.

À ses côtés, la députée de Joliette, Véronique Hivon a souligné qu’il s’agissait d’une décision en faveur de la convergence des forces progressistes, dossier dont elle est responsable au sein du PQ.

«Il s’agit d’un geste d’ouverture, pour tous les électeurs qui réclament une collaboration entre les forces progressistes», a-t-elle souligné.

De son côté, Manon Massé, députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques et porte-parole par intérim de Québec solidaire, s’est dite« déçue» et «perplexe» de cette «décision unilatérale» du PQ.

«L’élection partielle de Gouin aurait dû être une occasion de tenir un débat politique vigoureux avec tous les acteurs en place, y compris un candidat issu des rangs de l’opposition officielle. Malheureusement, les gens de Gouin n’auront pas l’opportunité de trancher entre les visions différentes portées par les deux formations politiques, que ce soit sur les plans de l’économie, de la transition énergétique, de l’accès à l’indépendance du Québec ou de l’inclusion », a affirmé par communiqué la députée solidaire.

Le parti de gauche avait précédemment insisté sur le fait «qu’aucune entente électorale avec le Parti québécois ne pourrait survenir dans le cadre de l’élection partielle à venir dans Gouin.» Québec solidaire avait invité le PQ de Jean-François Lisée à y présenter un candidat.

En vertu de la loi, l’élection partielle de Gouin devra se tenir six mois après le départ de Mme David, soit avant le 19 juin.

Québec solidaire tiendra son assemblée d’investiture le 26 mars prochain lors de laquelle sera choisi le prochain candidat du parti dans la circonscription de Gouin.

Plusieurs ont entrevu la venue de Gabriel Nadeau Dubois sous les couleurs du parti de gauche dans la circonscription située dans le quartier de La Petite-Patrie, à Montréal. L’ex-militant étudiant n’a toutefois jamais confirmé son intention de s’y présenter.

Françoise David avait quitté son siège à l’Assemblée nationale le 19 janvier 2017 et son poste en tant que porte-parole pour Québec solidaire, parti qu’elle a cofondé en 2006.

Mme David avait chauffé le péquiste Nicolas Girard en 2007 et 2008, puis avait finalement remporté la circonscription en 2012. En 2014, elle avait consolidé sa victoire en remportant plus de 50 % du vote.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!