Pablo A. Ortiz L'ancien joueur du club Panellinios rejoint l'équipe de l'Impact de Montréal

C’est avec le club Panellinios de Parc-Extension que Ballou Jean-Yves Tabla, plus jeune joueur de l’histoire à signer un contrat avec l’Impact de Montréal en Major League Soccer (MLS), a évolué dans le soccer.

Âgé de 17 ans, Tabla, ailier au FC Montréal, a signé une entente de deux saisons avec l’Impact de Montréal. Il amorcera sa première saison dès l’année prochaine.

Comme Didier Drogba, son idole de jeunesse, le joueur canadien est originaire de la Côte d’Ivoire.

Dès son arrivée au Québec à l’âge de huit ans, Ballou a enchaîné les expériences, débutant avec les Jets de Pointe-aux-Trembles, puis par la suite avec le club Panellinios de Parc-Extension de Montréal, en 2011.

«C’est vraiment ce club-là qui m’a beaucoup aidé, autant au niveau du soccer que financièrement et à l’école, raconte-t-il. C’est là que j’ai fait la connaissance de mes vrais amis et que je me suis senti comme un membre de la famille».

Le président du Panellinios, Andy Kondogiannis, avait tout de suite remarqué le talent incomparable de sa jeune recrue: «Andy m’a beaucoup aidé dans mon parcours, confie l’athlète. Il m’a donné des occasions incroyables. Je lui dois beaucoup».

Les premiers moments importants de sa carrière, Ballou Jean-Yves les a vécus avec ses coéquipiers du Panellinios:

«Je vais toujours me souvenir de quand nous avons gagné la Coupe du Québec. C’était vraiment un moment spécial pour moi. C’était mon premier gros trophée, souligne-t-il. Nous avons ensuite remporté les Championnats canadiens pour la première fois. C’était incroyable.»

Par la suite, à l’âge de 15 ans seulement, il rejoint le club de formation de l’Impact de Montréal, tout en jouant pour l’équipe nationale U17. En 2014, il remporte d’ailleurs le plus prestigieux titre remis par l’Association canadienne de soccer, celui de meilleur joueur canadien U17.

«J’ai fait un petit saut à l’Académie de l’Impact quand j’étais plus jeune, mais j’ai quitté pour retourner jouer avec mon club [Panellinios], explique le jeune joueur. Quand l’Impact m’a offert de me joindre au FC Montréal, j’ai réalisé que je m’approchais de mon rêve de signer un contrat professionnel».

Dans un communiqué, le président de la Fédération de soccer du Québec, Martial Prud’homme, se montre également fier «qu’un joueur de talent» ait pu ressortir de leur structure de développement:

«Nous sommes contents qu’il ait signé avec l’Impact parce qu’il a été sollicité par différents clubs professionnels européens, souligne-t-il. C’est une bonne chose que l’organisation l’ait convaincu de rester avec elle. On pourrait dire que le Québec vient de développer un nouveau Didier Drogba ! Félicitation Jean-Yves !»

Du côté de l’Impact, on ne doute pas du fait que le jeune athlète mérite sa place au sein de la première équipe.

«C’est un joueur offensif avec d’excellentes habiletés techniques et très créatif dans le dernier tiers. Nous avons hâte de voir son évolution avec la première équipe», indique le directeur technique de l’Impact de Montréal, Adam Braz, par voie de communiqué.

À sa seule saison en deuxième division (USL), il a récolté cinq buts et cinq passes décisives en 21 matchs.

Avant d’entamer sa première saison en MLS, il fera cependant un saut en Italie pour participer à un camp de 10 jours avec le Bologne FC.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus