Gracieuseté Ville de Montréal La chaussée perdra près de trois mètres, et le trottoir gagnera plus d'un mètre.

La rue Jarry changera de visage avec un chantier majeur qui débutera cet été, pour un réaménagement en faveur des piétons et des cyclistes. 

Les travaux, dont le coût est estimé à 10 M$, seront effectués entre les rues Saint-Denis et Rousselot. À terme, les trottoirs seront élargis et davantage d’espace sera disponible pour les végétaux. Les travaux permettront aussi l’aménagement de terrasses permanentes devant les commerces. 

Le verdissement et l’ajout de mobilier urbain sont aussi dans les plans pour une place publique plus sécuritaire au métro Jarry.

«On veut le moins de béton possible et une expérience vélo améliorée», résume la conseillère de Villeray, Elsie Lefebvre.

L’artère commerciale rétrécira de deux à une seule voie de circulation dans les deux directions.

Dans les périodes de pointe, quelque 40 espaces de stationnement seront retirés de chaque côté afin de permettre aux automobilistes de circuler sur deux voies dans les deux directions.

Au total, une quarantaine d’arbres seront plantés au paysage gris de l’artère commerciale.

Les aménagements vont dans la continuité de ce qui a déjà été réalisé sur la rue Jarry dans Parc-Extension. Les détails des travaux annoncés en février ont été présentés aux résidents lors d’une séance d’information mardi soir. 

Entraves à prévoir
Les premiers travaux seront entrepris au mois d’août entre les rues Saint-Denis et Boyer, ce qui comprend les abords de la station de métro. Le même chantier se poursuivra en 2017 entre Boyer et Rousselot.

Le casse-tête pour les 25 000 automobilistes qui empruntent la rue chaque jour sera inévitable, admet la mairesse de l’arrondissement Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension.

«[Un chantier] c’est comme aller chez le dentiste, c’est désagréable. Pendant les travaux, c’est l’enfer. On perd nos habitudes, mais quand c’est fini, on a un beau résultat qui convient au quartier», a affirmé Mme Samson en réponse à des citoyens inquiets. 

Mais, la Ville se veut rassurante. En tout temps, l’accès aux commerces et la circulation des piétons, même de ceux à mobilité réduite, seront maintenus. L’ensemble des travaux devrait être complété en 2017.

Sécurité des piétons
Une cinquantaine de résidents étaient inquiets lors de la séance d’information. Ils jugent l’artère commerciale trop dangereuse. 

«Le coin Saint-Gérard est trop achalandé à cause du restaurant du coin. C’est dangereux pour les piétons et difficile pour les automobilistes de passer», a soulevé une mère de deux enfants.

La mairesse affirme que l’idée d’installer un feu de circulation à cet endroit sera envisagée.

La question du stationnement, déjà compliquée malgré les vignettes selon plusieurs résidents, et le danger d’emportiérage pour les cyclistes ont aussi été soulevés.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!