AP

MOSCOU — La neige qui est tombée en fin de semaine sur Moscou a retardé des vols, causé des pannes de courant et même contraint les responsables à donner congé aux écoliers, un événement rare dans une ville habituée à l’hiver.

Les autorités météorologiques ont fait savoir lundi que Moscou a reçu en deux jours la même quantité de neige que lors d’un mois moyen. Certains secteurs de la capitale ont été ensevelis sous 55 centimètres de neige.

Dans une ville où les classes ne sont pratiquement jamais annulées, le maire Sergeï Sobyanin a annoncé que les parents n’avaient pas à conduire leurs enfants à l’école lundi.

La circulation automobile était dense à Moscou lundi, mais la paralysie crainte par certains ne s’est jamais concrétisée.

Les chasse-neige se sont activés toute la fin de semaine, dégageant une quantité sans précédent de 1,2 million de mètres cubes de neige des rues, a confié le maire adjoint Piotr Biryukov aux médias locaux.

Il a salué le travail des ouvriers qui ont permis à la ville de fonctionner normalement.

Mais à l’extérieur de la capitale, l’armée a dû être appelée en renfort pour enlever la neige et dégager les routes, a annoncé lundi le ministère de la Défense.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!