Tirée de Twitter/QuiGattaCicogna

Rome, en Italie, s’est retrouvée dimanche soir au beau milieu d’une violente tempête et d’un orage de grêle. Selon des médias locaux, une «bombe d’eau» est littéralement tombée sur la ville, surtout au nord de celle-ci, où les dégâts sont considérables.

L’averse aurait duré près d’une demi-heure, selon Corriere della Sera, le quotidien le plus diffusé au pays. Les égouts ont pour la plupart été bouchés, tandis que plusieurs rues ainsi que certains magasins ont été inondés. La circulation, elle, a été gravement perturbée.

En fin de soirée (heure locale italienne), des images impressionnantes commençaient à circuler sur les réseaux sociaux. Sans mots, des Italiens partageaient leur stupéfaction face à la quantité d’eau dans les rues et la «mini-banquise».

Les quantités imposantes de grêle reçues ont transformé «les rues de Rome en banquise», note sur Twitter Nice Météo 06, un compte recensant les tendances météorologiques sur tout le département des Alpes-Maritimes.

On ignore pour l’instant comment les autorités locales réagiront à l’incident. Les courants de l’eau se font très forts dans certains secteurs, transformant des objets sur la rue en véritables dangers publics.

Plusieurs vols locaux ont été annulés ou ont plutôt changé d’itinéraire pour prévenir les accidents. Bon nombre d’automobilistes sont quant à eux demeurés coincés dans leurs voitures pendant de longues minutes.

Des médias locaux affirment que plus de 120 interventions de secours ont eu lieu en quelques heures dans certains secteurs, vu la gravité des précipitations.

On ne dénombre pas de blessés jusqu’ici, mais les inondations semblent avoir causé des dégâts importants, notamment dans des lieux publics, dans une basilique et dans des édifices à bureaux.

L’eau semble même s’être infiltrée dans plusieurs stations de métro, disent des internautes. Sept stations de métro auraient été touchées. Plusieurs écoles ont également été fermées.

Une vague de mauvais temps a touché toute l’Italie dimanche.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!