Getty Images

Vous arrive-t-il d’acheter des livres, de les classer dans votre bibliothèque ou de les empiler pour finalement ne jamais les lire? «Tsundoku.»

En effet, il y a finalement un mot (japonais!) pour décrire ce comportement qui est beaucoup plus populaire que vous ne le pensez, c’est-à-dire le fait d’acheter des livres et de les regarder s’empiler.

Même si le mot existe depuis la fin du 19e siècle au Japon, il commence à peine à se faire connaître en Occident. Le mot est une contraction de «tsunde», qui veut dire «empiler des choses» et de «oku», qui veut dire «pendant un certain temps».

Le mot fait d’ailleurs partie d’une très mignonne liste créée par les dictionnaires Oxford, «10 mots pour les amoureux des livres», avec colophon, libricide et hamartia, entre autres.

Aussi dans Nouvelles insolites :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!