Getty

Chaque année, les dictionnaires anglophones Oxford choisissent un «mot de l’année». Pour 2016, c’est le terme «post-truth» («post-vérité»), qui remporte la mention.

«Post-vérité» est un adjectif qui «concerne ou dénote des circonstances dans lesquelles les faits objectifs ont moins d’influence sur l’opinion publique que les appels à l’émotion et aux convictions personnelles». «Post-vérité» est souvent associé à la politique. Selon les dictionnaires Oxford, la fréquence d’utilisation de ce mot a explosé depuis le mois de mai, dans la foulé du référendum au Royaume-Uni ayant mené au Brexit et des élections présidentielles américaines.

L’expression serait toutefois apparue – avec cette signification que la vérité n’a plus d’importance – pour la première fois en 1992, dans un essai de l’auteur Steve Tesich dans le magazine The Nation.

Parmi les finalistes au titre de mot de l’année 2016, on trouvait aussi «hygge» (un concept danois qui décrit le sentiment de bien-être associé au fait d’être dans un environnement confortable), «adulting» (le comportement caractéristique d’un adulte responsable, particulièrement l’accomplissement de tâches banales, mais nécessaires) et «coulrophobia» (la peur excessive ou irrationnelle des clowns).

Aussi dans Nouvelles insolites :

blog comments powered by Disqus