Métro

CHATHAM-KENT, Ont. — La police de Chatham-Kent, dans le sud-ouest de l’Ontario, a publié une liste des appels au 911 les plus insolites reçus en 2016, dont l’un d’un résidant qui a joint la ligne d’urgence pour demander le numéro de téléphone d’un restaurant PFK.

Le service de police a expliqué qu’il essayait d’éduquer les citoyens sur l’importance d’appeler la police lorsqu’ils étaient témoins d’un crime ou d’activités suspectes, mais il arrive, à l’occasion, que les policiers reçoivent des appels qui n’entrent pas tout à fait dans ces catégories.

Lors d’un appel au 911, une femme s’est plainte parce que ses émissions étaient diffusées en français alors qu’elle ne parle pas cette langue. À la suite d’un autre appel, la police a dû se rendre à une résidence pour régler une dispute entre deux voisins qui cherchaient à déterminer qui d’entre eux était propriétaire d’un pot de beurre d’arachide.

Le service de police a aussi reçu un appel demandant qui livrait les journaux dans des quartiers précis, de même qu’une demande sur les médias sociaux d’un internaute qui voulait que la police vienne l’aider à régler la température dans son appartement.

La police a reçu un appel d’une femme qui voulait savoir s’il était légal de capturer des écureuils dans sa cour pour ensuite les libérer en campagne.

Il y a aussi eu un incident où des amis se sont inquiétés après qu’une femme de Chatham a publié le message «il essaie de me tuer» sur sa page Facebook. Incapables de la joindre, ils ont appelé la police. La femme a dû expliquer aux agents que le message publié en ligne était plutôt lié aux flatulences de son mari.

La police de Chatham-Kent a également publié certaines des meilleures excuses données en 2016 par des automobilistes arrêtés pour excès de vitesse. Une personne a ainsi déclaré qu’elle essayait de faire sécher son camion, qui venait d’être lavé, et une autre a affirmé qu’elle répétait ses répliques pour une pièce de théâtre et qu’elle devait avoir accidentellement appuyé sur l’accélérateur.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!