Getty Images/iStockphoto

Un shérif de l’État de la Géorgie, aux États-Unis, a prédit la semaine dernière que l’éclipse solaire du 21 août mènerait tout droit à «la fin de la vie telle qu’on la connaît sur cette planète».

Dans un geste plutôt inusité, le shérif Scott Berry a utilisé la page Facebook officielle de son service de police jeudi dernier afin de mettre en garde ses concitoyens. «En tant que shérif, je m’attends à ce que vous commenciez à paniquer immédiatement», a écrit l’officier de Oconee County. «N’attendez pas à dimanche pour aller acheter du pain et du lait. Les tablettes seront déjà vides, alors que des hordes de gens envahiront les épiceries.»

Il y va également de curieux conseils à ses lecteurs. «Les femmes enceintes devraient fumer et boire de l’alcool durant l’éclipse, affirme M. Berry. Cela empêchera les ondes radioactives de faire enfler vos chevilles et de vous mettre de mauvaise humeur.»

Partagée plus de 10 000 fois sur Facebook, la publication humoristique a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux. Si plusieurs internautes outrés ont reproché au shérif son manque de professionnalisme, de nombreux utilisateurs amusés ont pris sa défense, rappelant que l’homme était connu pour ses plaisanteries.

En effet, le policier n’en est pas à ses premières frasques. À l’approche d’une tempête de neige en décembre 2015, il avait entre autres suggéré aux chauffards de lui faciliter le travail. «Si vous prévoyez conduire à la limite de la vitesse sur les routes glacées, allez s’il vous plaît vous planter dans un arbre maintenant plutôt qu’après qu’il ait commencé à neiger», s’était moqué M. Berry.

Au-delà de ses remarques loufoques, le shérif avait une suggestion sérieuse en matière de sécurité: il ne faut regarder l’éclipse qu’avec des lunettes prévues à cet effet. «Des millions d’Américains sont aveuglés chaque semaine en regardant directement le soleil, éclipse ou non. Ne le faites pas. Vos lunettes de soleil ne vous protégeront pas».

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!