Getty Images

Les amoureux des chats seront peut-être intrigués d’apprendre que leur ami félin pourrait être lié à leur santé mentale, selon une étude menée sur 1,3 million de patients. L’étude du médecin David Hanauer, un conférencier en matière d’informatique biomédicale et clinique à l’Université du Michigan, montre que la dépression a été diagnostiquée chez 41,3% des patients mordus par un chat et 28,7% des patients mordus par un chien.

Étonnement, 85,5% des patients mordus par un chat étaient des femmes dépressives, ce qui amène à penser qu’un dépistage de la dépression pourrait se faire pour chaque patient se présentant à l’hôpital avec une morsure d’animal de compagnie.

Métro s’est entretenu avec le Dr Hanauer, qui a récemment remporté un Ig Nobel de Santé publique, un prix honorant des étranges, mais authentiques recherches scientifiques.

image-1Alors, si je suis dépressif, est-ce que mon chat va me mordre?
C’est une bonne question! Peut-être. Il y a certainement une corrélation entre les morsures et la dépression, mais il reste à découvrir de manière scientifique les liens entre les deux.

D’où vous est venue l’idée d’étudier les morsures de chat?
Les données médicales montrent une association entre les morsures d’animaux de compagnie et la dépression. Ceci n’implique pas une relation de cause à effet : la morsure ne cause pas la dépression. Mais c’est la morsure qui a amené ces gens à l’hôpital pour qu’on la soigne. Nous avons signalé l’association parce que c’était intéressant et nouveau. De plus, il y certains éléments tirés d’études précédentes qui indiquent que le Toxoplasmosis gondii (un parasite connu pour infecter les chats et les humains) pourrait causer des problèmes de maladie mentale chez les humains.

Quel était le but principal de votre recherche?
C’était au départ une expérience d’extraction de données. Ceci dit, nous recherchions des associations intéressantes et nouvelles chez les patients de notre système de santé. Cette association particulière entre les morsures et la dépression nous a poussés à explorer davantage les dossiers médicaux afin d’obtenir plus de détails.

Avez-vous déjà été mordu par un animal de compagnie?
J’ai eu des chats quand j’étais plus jeune, et je suis sûr que j’ai déjà été mordu. Mais jamais assez sérieusement pour que j’aille voir un médecin.

Avez-vous fait d’autres découvertes liées aux chats?
Je ne crois pas que nous ayons trouvé d’autres fortes corrélations avec les morsures de chat (mis à part les infections). Puisque les données analysées proviennent de dossiers médicaux des patients, nous sommes limités dans ce que nous pouvons étudier. Afin d’explorer plus profondément le lien entre les morsures et la dépression, nous aurions besoin de mener des études plus soutenues afin d’accumuler plus de détails à propos des patients, le genre de détails qu’on ne trouve pas dans les dossiers médicaux.

Aussi dans Nouvelles insolites :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!