KAMLOOPS, C.-B. – Il a nourri les chats, s’est préparé un repas, s’est lavé et a même fait une lessive.

Le seul problème? Christopher Hiscock, 33 ans, n’était pas chez lui et il ne connaissait même pas les propriétaires du ranch où il s’est senti un peu trop à l’aise la semaine dernière.

Le Néo-Écossais a plaidé coupable, lundi, à des accusations de possession de biens volés et d’entrée illégale dans une maison à la suite de cet incident pour le moins inusité survenu à Kamloops, en Colombie-Britannique.

En cour provinciale, les propriétaires du ranch à Little Fort ont raconté avoir passé une nuit à l’extérieur.

En rentrant chez eux le lendemain, ils ont trouvé un étranger assis dans leur sofa, regardant tout bonnement la télévision, avec une tasse de café à la main.

L’avocat de la Couronne, Mike Wong, a raconté que l’intrus avait parti un feu dans le foyer et s’était préparé un repas. Selon lui, il aurait dit aux propriétaires qu’il était passé devant chez eux en voiture et que, la porte étant ouverte, il avait décidé d’y entrer.

«L’accusé avait vraisemblablement fait la lessive. Il avait aussi nourri les chats et avait donné du foin aux chevaux, a poursuivi Me Wong. Il a utilisé la brosse à dent et le rasoir du propriétaire, il a décongelé de la viande et a même écrit dans leur journal intime.»

«Aujourd’hui était ma première journée complète au ranch, a-t-il écrit. J’ai nourri les chats et les chevaux. Il y a tellement de choses à faire ici que je dois me rappeler de relaxer et de prendre mon temps.»

«Je ne me sens pas seul ici, je suppose qu’avec deux chats et trois chevaux c’est plus difficile de se sentir seul. Hier soir, j’ai fait un feu de foyer. C’était si calme. J’ai dormi comme un bébé.»

L’odyssée de Christopher Hiscock en Colombie-Britannique a débuté plus tôt ce mois-ci. Il a quitté la Nouvelle-Écosse pour Sault Ste. Marie, en Ontario, où il a volé un camion le 16 septembre pour continuer sa route plus à l’ouest.

Le camion volé a été retrouvé sur le ranch de Little Fort.

M. Hiscock — qui n’a pas de dossier criminel — s’est excusé à la cour.

«J’ai fait beaucoup d’erreurs, a-t-il dit. Il n’y a vraiment pas d’excuses pour ce que j’ai fait.»

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!