Capture d'écran/BAnQ

Ce n’est pas seulement depuis cette année que les attaques de chien intéressent les médias. Il y a cent ans, le 25 juillet 1916, en pleine Première Guerre mondiale, le journal montréalais La Patrie tirait «Un enfant est mordu par un chien enragé».

En une, juste au-dessus du compte-rendu de pertes navales allemandes, on nous raconte l’histoire d’une fillette de Montréal qui, lors d’une visite à Québec, a été mordue par un bulldog et qui pourrait possiblement être atteinte de la rage.

«Le chien agacé rendu presque furieux par le jeu des enfants et par la chaleur, saisit la fillette Bernier au bras et la traîna sur une longueur de plus de 100 pieds», raconte la dépêche publiée dans le journal fondé par Honoré Beaugrand.

Le chien a été abattu afin de libérer la fillette.

Capture d’écran 2016-07-24 à 9.31.32 PM

Il faut croire que certaines histoires feront encore et toujours les manchettes.

Aussi dans Nouvelles insolites :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!