Métro Il est important de percevoir fidèlement la réalité avant de prendre des décisions.

La quatrième dimension de l’intelligence émotionnelle, c’est une perception juste.

Il est important de percevoir fidèlement la réalité avant de prendre des décisions. Une perception juste est nécessaire pour bien évaluer les situations et pour les analyser de manière correcte et objective.

Cette nécessité de percevoir la réalité telle qu’elle est vaut autant pour l’individu (il importe de se percevoir tel qu’on est vraiment) que pour l’environnement (il faut savoir distinguer ce qui représente une menace et ce qui représente une occasion). Plusieurs facteurs peuvent nuire à la perception de l’environnement.

L’effet de récence
Quand arrive le temps d’analyser une situation, accordez-vous plus de valeur aux informations les plus récentes? Par exemple, supposons que vous comptiez acheter un réfrigérateur. Vous avez fait des recherches en lisant les magazines Protégez-vous et Consumer Reports. C’est donc tout confiant que vous annoncez à une amie que vous avez décidé de choisir un modèle de la marque B.

L’amie grimace et vous raconte que sa voisine a acheté un modèle de la compagnie B et qu’elle a eu de nombreux problèmes. Allez-vous être influencé par cette information? Après tout, elle provient d’un seul consommateur alors que les rapports des magazines spécialisés sont le fruit de nombreux témoignages. Il peut être dangereux d’accorder trop d’importance à l’information la plus récente.

L’effet de halo
Ce biais consiste à se faire une opinion d’une personne ou d’une chose à partir d’une seule de ses caractéristiques. Par exemple, un patron considérera comme fantastiques toutes les idées d’un employé parce que celui-ci a étudié dans la même université que lui. Un autre se méfiera systématiquement d’une employée parce qu’elle est blonde.

Si votre perception est affectée parfois par l’effet de halo, demandez-vous quels autres critères pourraient être utilisés dans l’évaluation de la situation. Il n’y a pas que l’alma mater ou la couleur des cheveux qui permette de déterminer si une personne est digne de confiance.

Pour la personne qui ne garde pas une vue d’ensemble, il devient facile d’accrocher sur des détails, de «s’enfarger dans les fleurs du tapis». Le développement d’une bonne perspective vous permet de décider de ce qui est important et ce qui est accessoire.

Questionnements
Pour élargir vos perspectives, vous pouvez vous poser les questions suivantes quand vous vous retrouvez dans une situation où une décision doit être prise.

  • Quelle est la raison d’être de cette rencontre?
  • Quel est le problème au cœur de cette situation?
  • Qu’est-ce qui est vraiment important ici?
  • Avons-nous un objectif commun?
  • S’agit-il d’un détail ou d’un élément important de la discussion?

Finalement, il est souvent tentant de se lancer à la recherche de solutions alors qu’un problème n’a même pas encore été défini. Avez-vous tendance à sauter aux conclusions à partir d’un seul fait? Si c’est le cas, prenez l’habitude de vous demander si vous disposez de toute l’information nécessaire à la définition du problème.

Par exemple, que penseriez-vous d’un médecin qui déciderait que vous souffrez d’une maladie grave parce que vous faites de la fièvre et que la fièvre est justement l’un des symptômes de cette fameuse maladie? Vous vous attendriez probablement à ce qu’il fasse d’autres tests et qu’il fouille un peu plus votre dossier médical avant de choisir un traitement. Vous douteriez de la perception qu’il a de votre santé.

Vous agissez pourtant comme lui quand vous sautez aux conclusions et que vous partez en quête d’une solution alors que vous n’avez même pas sous la main les renseignements nécessaires à l’établissement d’un bon diagnostic.

Série

Notre chroniqueur publie une série de 10 chroniques portant sur chacune des facettes de l’intelligence émotionnelle. Métro vous invite à les conserver. Elles formeront l’équivalent d’un petit recueil portant sur ce qu’il y a de plus beau en vous. Vous serez en mesure d’évaluer les 10 dimensions suivantes de votre intelligence émotionnelle:

  1. La connexion à l’estomac
  2. Le contrôle de soi
  3. L’empathie
  4. Une perception juste
  5. La flexibilité dans la communication
  6. Le sens des responsabilités
  7. La recherche active de solutions
  8. L’adhésion à une vision
  9. Le courage
  10. La détermination

Aussi dans Au boulot! :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!