Paul Chiasson/La Presse canadienne Espérons que Marc Bergevin réglera les principaux problèmes de cette équipe : mal jouer sans la rondelle et mal jouer avec la rondelle. /

La saison de Canadien ne s’est pas terminée comme prévu.

Enfin, pas comme prévu par les «experts», qui avaient pour la plupart estimé que l’équipe de Claude Julien allait battre les Rangers, oubliant pour un instant que les joueurs de Canadien n’étaient pas très bons. Un aspect non négligeable quand vient le temps d’évaluer les chances d’une équipe.

Il est clair que cette équipe présente de nombreuses lacunes. Il ne sert à rien d’identifier un coupable, mais nous allons le faire quand même. Voici sept erreurs de Marc Bergevin.

1. Avoir échangé P.K. Subban. Subban finance des hôpitaux en même temps qu’il compte des buts, alors que Weber, lui, a plutôt tendance à fréquenter les hôpitaux en raison de son âge avancé, ce qui l’empêche de compter des buts.

2. Avoir gardé trop longtemps Michel Therrien. On l’a appris cette semaine par des sources qui ont des sources, Therrien fumait tellement que Canadien a dû repeindre son bureau. Un mauvais exemple pour des jeunes comme Galchenyuk et Beaulieu, à qui ont demande d’avoir une bonne hygiène de vie.

3. Avoir fait l’acquisition de Martinsen, Nesterov, King, Davidson et Ott, des joueurs qui n’ont servi à rien d’autre qu’à nous faire croire que Canadien s’était grossi et que c’était vraiment une bonne chose.

4. Avoir mis tous ses œufs dans le panier de Carey Price. Le gardien ne peut pas tout faire tout seul. Comme l’a dit Claude Julien : «Carey a joué du bon hockey, il les a toutes arrêtées plus ou moins.» Justement.

5. Ne pas avoir fait l’acquisition d’un centre de premier trio en échange d’un vieux joueur fini. Ça pourrait pas être à notre tour, des fois, d’arnaquer quelqu’un?

6. Avoir laissé Ginette Reno chanter l’hymne national. On sait pourtant que depuis l’arrivée de Ginette, Canadien n’a jamais gagné la coupe Stanley.

7. Avoir échangé P.K. Subban. Est-ce qu’on l’a déjà dit?

Espérons que Bergevin apprendra de ses erreurs et qu’il réglera les principaux problèmes de cette équipe : mal jouer sans la rondelle et mal jouer avec la rondelle. On se le souhaite.

Aussi dans Le Sportnographe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!