Archives Métro Richard Bergeron, chef de Projet Montréal

Quel parti forme l’opposition officielle à l’Hôtel de Ville ? Dans les faits, c’est Vision Montréal, le parti de Louise Harel, qui détient ce titre étant donné que son parti compte neuf élus de plus au conseil de ville que Projet Montréal, le parti de Richard Bergeron.

Mais en parcourant les médias, on a parfois l’impression que c’est le contraire. Le parti de Richard Bergeron organise régulièrement des conférences de presse, dévoile des études obtenues suite à des demandes d’accès à l’information et n’hésite pas à publiciser les changements apportés dans son arrondissement-laboratoire : le Plateau Mont-Royal.

Résultat, en 2010, le poids médias de Projet Montréal a été 30% supérieur à celui de Vision Montréal, selon les données d’Influence Communication qui scanne, grâce à un logiciel, ce qui se dit ou s’écrit dans les médias québécois.

À l’inverse, le poids médias de Louise Harel est supérieur de 10% à celui de Richard Bergeron, ce qui tend à prouver que Vision Montréal est le parti d’une seule personne (sa chef) alors que Projet Montréal est plus à même de mettre sous les projecteurs les autres membres du parti (le maire du plateau Luc Ferrandez par exemple).

Aussi dans Montréal sous observation :

blog comments powered by Disqus