Si vous songiez acheter une perceuse, un rotoculteur ou une scie électrique attendez un peu avant de sortir votre carte de crédit.

Un groupe de citoyens du quartier Villeray lancera vendredi une campagne de sociofinancement qui, si elle atteint les 22 000$ de dons, permettra de concrétiser l’idée qui trotte dans la tête des 20 bénévoles qui cogitent sur le projet depuis un an : créer un lieu d’emprunt pour les outils. Le nom du lieu serait La Remise.

«Ça marche comme une bibliothèque. Tu te rends sur place, tu choisis parmi les outils disponibles. Et tu les ramènes dans les délais prévus sous peine de pénalité», raconte Blaise Rémillard, un des instigateurs du projet. «Il y a déjà une cinquantaine de ces initiatives en Amérique du Nord».

La formule principale d’abonnement reviendrait à 60$ à l’année, permettant des emprunts illimités. La somme est très rapidement rentabilisée sachant par exemple que louer une scie à onglet coûte une trentaine de dollars à elle seule, clame M. Rémillard. L’endroit convoité serait ouvert trois à quatre fois dans la semaine et permettrait aussi d’organiser des ateliers de bricolage où chaque membre pourrait y parfaire ses connaissances.

Toronto, qui sert de modèle, vient de fêter son 1000e membre après deux ans d’existence et a dû ouvrir un deuxième point de chute devant l’afflux d’outils offerts en don. Car des trucs qui ne servent à rien, on en a tous. Blaise Rémillard pourrait donner une de ses deux perceuses, son escabeau qui ne sert quasiment jamais, son ensemble pour faire des conserves et au moins deux de ses trois extensions électriques de 50pi.

Toroto Tool Library

Toronto Tool Library

Et encore c’est quelqu’un de conscientisé, imaginez un peu ailleurs le potentiel de choses inutilisées qui traînent chez nous!

Intéressé par le concept? La Remise lance sa campagne de sociofinancement vendredi soir Au Pourvoyeur (184, Jean-Talon Est).

Aussi dans Montréal :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!