Métro fête ses quinze ans. Personnellement, j’adore profiter de ce genre d’anniversaire pour mesurer le chemin parcouru. Voici que ça donne en reprenant certaines des rubriques de votre journal préféré!

Montréal. En 2001, une passe mensuelle coûtait 48,50$, contre 82$ actuellement. Par contre à l’époque il n’y avait aucun tarif réduit pour les étudiants En 2001, fallait travailler 7 heures au salaire minimum pour pouvoir se payer la CAM mensuelle. Désormais, il faut travailler 51 minutes de plus. À quand une carte Solidarité Transport comme en France pour faciliter l’accès au transport en commun chez les plus pauvres?

National. En mars 2001, Lucien Bouchard vient d’annoncer son départ comme chef du Parti québécois et Bernard Landry se prépare à entrer en poste. Avant Lucien Bouchard, c’était Jacques Parizeau qui était à la tête de la province. Un sacré trio. En comparaison, le trio qui aura suivi (Boisclair-Marois-PKP) fait plutôt figure de quatrième trio. Petit problème de casting au PQ?

Monde. La liberté n’a pas fait beaucoup de gains dans le monde en 15 ans. Si l’on se fie à l’indice Freedom in the World qui effectue des mesures de la démocratie depuis 75 ans, il y avait en 2015 encore 49 pays ou territoires (sur 195) où la population n’était pas libre de s’opposer au gouvernement en place. Cela représente comme en 2001, 36% de la population mondiale. Mention spéciale pour José Eduardo dos Santos qui détient la palme du dictateur (ou assimilé comme tel) avec le plus d’ancienneté: 36 ans!

poinçon bulletin de vote
Mot en vogue : En 2001, le monde ne savait pas encore ce qu’était un métrosexuel ou même un tweet. Le mot en vogue était le chad, en référence aux résidus de papiers issus du controversé poinçonnage des bulletins de vote en Floride, lors de l’élection présidentielle de novembre 2000. Des milliers de poinçonnages imprécis ont été écartés en Floride et George W. Bush a finalement accédé au poste de président des États-Unis grâce aux 537 voix d’avance obtenues là-bas (sur 6 millions de votants). À cause des chads, le monde a ensuite vécu les (fausses) armes de destruction massive menant au bourbier irakien, la création de Guantanamo, la quasi-légalisation de la torture de présumés terroristes, etc. À quoi ressemblerait la planète aujourd’hui si Al Gore avait été élu? Conclusion: ne jamais sous-estimer un chad!

Nokia 3310

Techno. En 2001, le cellulaire à la mode était le Nokia 3310. À l’époque, il était apprécié à cause de ses nombreuses fonctions (insérer ici un ricanement de dédain): calculatrice, chronomètre, fonction de rappel possibilité d’envoyer des SMS deux fois plus longs et quatre jeux intégrés (rien de moins!) incomparables tels que Snake II (#lol). Aujourd’hui le téléphone le plus puissant à la capacité de stockage de 32 PowerMac, l’ordinateur en vogue début 2001.

Culture. En 2001, la musique numérique n’existait pas sauf sous forme d’échanges via Napster. Quinze ans plus tard, les albums numériques représentent 75% des ventes d’albums au Québec. L’essor du numérique a été particulièrement dévastateur pour le cinéma (-33% de fréquentation des salles) et le livre (baisse des ventes de 4,3% par an depuis 5 ans). Seuls les secteurs épargnés par la «numérisation de la culture» tirent leur épingle du jeu: fréquentation des musées (+14%) et des salles de spectacles (+30%).

Aussi dans Montréal sous observation :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!