Le fabricant américain Bose a gagné au cours des dernières années la réputation de produire les meilleurs écouteurs à réduction active du bruit sur le marché. Les QC35 lancés plus tôt cette année sont la version sans fil des populaires QC25, et sont sans l’ombre d’un doute à la hauteur de cette réputation.

Réduction du bruit : excellente
Les Bose QC35 utilisent la même technologie de réduction du bruit que les QC25 filaires, toujours sur le marché. Cette technologie, inventée au départ par le fondateur de la compagnie Amar Bose pour le secteur de l’aviation, enregistre les bruits à l’extérieur des écouteurs et projette des ondes sonores opposées (de l’antibruit, en quelque sorte) et permet d’annuler les sons ambiants.

La technologie n’est pas parfaite, mais est quand même assez efficace pour annuler certaines fréquences, comme les moteurs d’un avion ou le système de ventilation d’un édifice. Le silence n’est jamais total, mais la différence par rapport à de simples bouchons est impressionnante.

Les écouteurs de Bose ne permettent pas de contrôler manuellement le système antibruit (ni même de le désactiver), comme c’est le cas avec d’autres appareils sur le marché, mais la réduction par défaut fonctionne bien dans la plupart des situations.

Design et construction : bon confort, bonne autonomie
Bose QC35

Les Bose QC35 sont un peu plus lourds que les Bose QC25, mais demeurent dans l’ensemble confortables. Leur oreillette en cuir synthétique se pose sur la tête, autour de l’oreille, ce qui permet de les conserver pendant plusieurs heures sans aucun problème. Leur construction est solide, et se replie facilement pour les placer dans leur étui de transport. Trois boutons sont posés sur le côté de l’oreillette droite, pour contrôler le volume et prendre ses appels. Je préfère personnellement un système plus intuitif avec gestes sur l’écouteur comme celui des Parrot Zik, mais c’est une question de goût.

Les Bose QC35 offrent une autonomie de 20 heures, soit suffisante pour pratiquement n’importe quel vol. Une telle autonomie est bonne, mais il est bon de noter qu’elle représente de plus en plus la norme. Détail intéressant, il suffit de glisser le bouton d’alimentation des écouteurs pour se faire dire quelle est l’autonomie restante, ce que j’ai souvent trouvé pratique.

Notons que les QC35 sont aussi équipés d’un fil détachable, ce qui permet d’écouter de la musique lorsque les piles sont à plat. Les Bose QC35 sont d’ailleurs dotés d’une pile rechargeable, et non d’une fente pour piles AAA comme c’était le cas avec les Bose QC25.

Qualité sonore : correcte, sans être la plus grande force
Bose QC35

Les QC35 offrent une bonne qualité sonore, correcte pour la plupart des oreilles. Celle-ci ne se démarque pas particulièrement d’une façon ou d’une autre, mais son profil neutre répond aux attentes de la majorité des gens. Certains regretteront l’absence de compatibilité avec le nouveau standard aptX, mais la plupart ne s’en feront pas trop avec cet oubli.

Le plus grand avantage des écouteurs du genre est à mon avis la possibilité de s’en servir à un volume modéré, puisqu’il n’est pas nécessaire de compenser le bruit ambiant. Ce n’est pas unique aux Bose QC35, mais je les écoute à un volume beaucoup plus bas que les autres écouteurs que je possède, ce qui est certainement un avantage à long terme.

À 449$, les Bose QC35 sont plutôt chers, et les audiophiles pourront trouver une meilleure qualité sonore pour le même prix, mais leur réduction du bruit est tout simplement excellente et leur design pliable est pratique et confortable pour plusieurs heures. Comme leurs prédécesseurs, ils représentent un bon achat pour les voyageurs fréquents, mais aussi pour ceux qui recherchent un peu de quiétude dans un bureau bruyant.

Aussi dans Techno :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!