Les électroménagers occupent depuis quelques années une place de plus en plus importante au Consumer Electrnonics Show (CES) de Las Vegas. Si les réfrigérateurs connectés et autres laveuses intelligentes sont souvent tournés en dérision, certaines nouveautés sont tout de même plutôt intéressantes.

Les assistants personnels arrivent dans les électroménagers
Électroménagers CES

Les assistants personnels comme Alexa, Google Home et Cortana sont généralement installés au salon, mais force est de reconnaître que la cuisine est souvent un endroit plus utile pour ceux-ci.

Que ce soit pour obtenir une information, allumer un objet connecté ou autre, les assistants vocaux dans la cuisine permettent d’interagir avec ses appareils électroniques même lorsqu’on a les mains enfarinées, sans crier à tue-tête pour se faire entendre par le microphone au salon.

Les assistants personnels, tout particulièrement Alexa d’Amazon, font leur apparition de deux façons dans les électroménagers. Certains, comme le réfrigérateur connecté de LG, sont dotés de haut-parleurs et de microphones, et permettent donc d’interagir directement avec Alexa ou Cortana de Microsoft.

D’autres ne peuvent pas recevoir de commandes directement, mais sont compatibles avec les autres appareils Alexa. C’est le cas des électroménagers connecté Whirlpool. La chose n’est pas révolutionnaire, mais pourrait être pratique à l’occasion (« Alexa, préchauffe le four à 350 degrés », « Alexa, combien de temps reste-t-il au séchage? »). Il faut évidemment être doté d’une station d’accueil comme l’Amazon Echo pour en profiter.

Notons que les électroménagers du genre étaient déjà dotés d’applications mobiles pour les contrôler à distance. L’ajout d’Alexa n’est donc pas une technologie supplémentaire, mais simplement une connexion entre les deux systèmes.

Une pensée pour les petites brassées
Électroménagers CES

LG a lancé une laveuse dotée d’un second module pour les petites brassées l’année dernière, et Samsung réplique cette année avec ses laveuses FlexWash et sécheuses FlexDry, qui permettent dans un premier cas de ne laver que quelques morceaux de linges (pour économiser l’énergie ou pour avoir deux paramètres de nettoyage différents), et dans un second cas de faire sécher une petite brassée à plat, que ce soit pour économiser de l’énergie ou pour préserver des tissus délicats.

Je ne suis pas convaincu qu’une laveuses avec un second mécanisme soit vraiment une amélioration pour l’environnement, mais les deux appareils sont certainement pratiques.

Des écrans sur tout
Électroménagers CES

Réfrigérateurs avec écrans qui permettent de communiquer entre les membres de la familles (Samsung), de consulter des recettes (LG), four à micro-ondes qui affiche les données de cuisson d’un aliment dont le code barre a été numérisé avec une application mobile (Whirlpool): les électroménagers se complexifient d’année en année, et intègrent de plus en plus souvent des écrans tactiles, parfois petits, parfois géants.

Personnellement, je doute que les fonctionnalités ajoutées de cette façon soient suffisamment intéressantes pour justifier la hausse de prix et les risques de bris, mais la tendance à la surcomplexification des électroménagers ne date pas d’hier, et ne semble pas près de s’essouffler.

L’intelligence artificielle dans les électroménagers

Électroménagers CES

Il est un peu tôt pour parler de tendance, mais LG s’est également démarqué au CES 2017 par l’ajout de techniques d’apprentissage et d’intelligence artificielle à plusieurs de ses électroménagers.

Le réfrigérateur connecté de LG pourra par exemple faire de la glace au moment approprié en apprenant les habitudes de la famille, le nouveau robot aspirateur pourra apprendre comment passer plus efficacement dans les coins difficiles et les climatiseurs pourront apprendre où se trouvent généralement les habitants d’un logement selon l’heure de la journée, et ajuster la température en conséquence.

L’ajout d’intelligence artificielle dans les électroménagers est encore minime, mais il s’agit probablement de la tendance avec le plus grand potentiel à long terme. Voilà quelque chose qui sera sur mon radar au CES 2018.

Aussi dans Techno :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!