Les formations en création d’entreprise sont de plus en plus nombreuses, mais couvrent-elles l’acquisition d’entreprises existantes?

Alors que plusieurs entrepreneurs se chercheront une relève au cours des prochaines années, l’École de gestion John-Molson (JMSB) de l’Université Concordia offre dès cette session un nouveau certificat en propriété d’entreprises aux acquéreurs potentiels.

«Quelque 98% des entreprises canadiennes sont des PME, souligne Sandra Nichol, responsable du nouveau cer­tificat. Plusieurs sont très profitables, bien établies et emploient plusieurs personnes, mais n’ont pas de relève.»

Accompagnement dirigé

Le nouveau certificat veut encourager les cadres dirigeants de demain à découvrir et à comprendre toutes les étapes du processus d’acquisition d’une entreprise, de la recherche de l’entreprise qui convient à l’analyse de sa viabilité économique, de l’offre à la signature de la proposition. «Plusieurs pensent qu’il faut beaucoup d’argent pour acheter une entreprise, alors que 1000$ peuvent suffire si on présente un bon dossier aux institutions financières», fait valoir Mme Nichol.

La formation, très pratique, sera donnée par des experts ayant eux-mêmes acquis une ou plusieurs entreprises. Ils joueront en quelque sorte le rôle de mentors. «Les participants au certificat mettront la main à la pâte et travailleront concrètement, dit la responsable du programme. C’est selon nous la meilleure façon d’apprendre.»

Les cours du certificat débuteront le 21 janvier et s’étaleront sur sept vendredis et samedis jusqu’au mois de juin. Le coût de cette formation est de 9500$. «C’est, selon moi, une formation qui aura un bon rendement, croit Sandra Nichol. Il est essentiel d’avoir de bons conseils et d’être bien épaulé quand on lance une entreprise.»

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!