Google

Android Nougat est encore très peu déployé. Alors que Google annonce la disponibilité de sa dernière mise à jour d’Android Nougat sur ses propres terminaux, dont uniquement les smartphones Pixel et quelques appareils Nexus compatibles (6P, 5X, 6, 9 et Player), on constate que cela ne concernerait que 0,4% du parc mondial des terminaux Android actuellement en état de marche.

Cette mise à jour ne concerne donc pas grand monde, l’immense majorité des appareils vendus aujourd’hui fonctionnant encore sous Android 6 (Marshmallow). Chez Samsung, Huawei, Sony ou encore HTC, la mise à jour vers Android Nougat sur les modèles les plus récents devrait être déployée dans le courant du 1er trimestre 2017.

Sans surprise, cette version corrige d’abord de nombreux bugs. Elle inaugure aussi et surtout les raccourcis d’applications directement sur l’écran d’accueil ainsi que les icônes circulaires et toute une collection de nouveaux émojis.

Lancé à la fin de l’été dernier, Android Nougat inaugure un mode multi-fenêtres offrant la possibilité d’utiliser simultanément deux applications ouvertes l’une à côté de l’autre (sur tablette) ou l’une sous l’autre (smartphone). Ce nouvel Android propose aussi un système de notifications plus simple et rapide à utiliser, des vidéos mises en valeur grâce au mode «picture in picture» (PIP) permettant de visionner une séquence en l’isolant dans un coin de l’écran, une base de plus de 1500 emojis et une compatibilité avec la plateforme de réalité virtuelle de Google Daydream. Selon Google, Android Nougat permet également de faire de nouvelles économies d’énergie et de consommation de données.

Aussi dans Techno :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!